Nationalistes québécois, votons pour le Bloc

Gilles Duceppe... (Photo: La Presse)

Agrandir

Gilles Duceppe

Photo: La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Dans près d'un mois les électeurs et électrices du Québec vont se prononcer pour choisir leurs représentants à Ottawa. La campagne électorale est longue, mais nous a permis de constater au fur et à mesure de son déroulement quel parti est le mieux placé pour défendre les intérêts du Québec.

Les stratèges du Bloc québécois ont rapidement passé à l'offensive pour démontrer les gains qu'ils avaient obtenus pour le Québec pendant qu'ils étaient en force à Ottawa. Gilles Duceppe et son équipe du Bloc québécois ont obtenus: (Pour plus de détails voir : http://www.blocquebecois.org/gain-1/)

1) Des centaines de dollars par année de plus pour les parents; en 2006, le Bloc a mené la charge pour rendre les prestations pour enfants non imposables.

2) 250 millions $ par année pour former nos travailleurs; ces gains furent obtenus grâce à l'acharnement du Bloc qui a mené une bataille de tous les instants à cet effet.

3) 5000 $ de plus par année pour nos aînés les plus démunis et pour les personnes âgées les plus défavorisées.

4) 3,3 milliards $ pour contrer le déficit fiscal; grâce aux efforts du Bloc qui a réussi à démontrer et à faire reconnaître ce déficit.

5) Une protection pour nos producteurs agricoles; le Bloc a réussi à encadrer les négociations pour protéger notre système de gestion de l'offre en obligeant le gouvernement et les autres partis à voter pour une motion qu'il a présentée.

6) Une modification au Code criminel; c'est le Bloc qui a fait modifier le Code criminel pour que les groupes criminalisés justifient la provenance de leur argentpour l'achat de leurs biens, avec l'inversion du fardeau de la preuve.

7) Et le Bloc a contribué au dévoilement au grand jour du scandale des commandites.

Qui peut en dire autant du NPD pendant les quatre dernières années? Qui peut, après s'être bien renseigné sur Thomas Mulcair, avoir le désir de voter pour lui et son parti? Thomas Mulcair fut le défenseur des droits des anglophones au Québec alors qu'il était l'avocat d'Alliance-Québec. Il a tout fait pour charcuter la loi 101 qui reconnaît le français comme langue officielle du Québec. Il s'est prononcé contre le projet d'oléoduc vers l'Ouest du Canada, mais appuie l'oléoduc qui passerait au Québec. Le NPD est un parti très centralisateur qui serait prêt à empiéter sur les compétences québécoises.

Thomas Mulcair a donné son appui à Terre-Neuve contre le Québec dans le dossier de Churchill Falls, et son appui à la Nouvelle-Écosse contre le Québec dans le dossier de l'octroi des contrats pour la constructiondes frégates de guerre canadiennes.

Nous n'avons, Québécois, aucun avantage, aucun intérêt à voter pour le NPD, ni pour aucun parti fédéraliste d'ailleurs. Quant aux autres candidats et candidates qui représentent ces partis, il faut bien reconnaître que ce sont des fédéralistes qui suivront leur chef et qui ne nous aideront nullement dans la défense de nos intérêts et dans notre marche vers notre indépendance.

Je veux vous parler brièvement du candidat du Bloc québécois dans ma circonscription de Berthier-Maskinongé, Yves Perron. J'ai eu l'occasion de le rencontrer à quelques reprises, je l'ai vu agir sur le terrain. Un homme de vision, un homme patient, à l'écoute des gens, expliquant clairement et simplement ses points de vue et dédié à notre cause première, celle de faire du Québec un pays.

Comme le soulignent si bien les slogans du Bloc québécois: «On a tout à gagner» et «Qui prend pays, prend parti», j'invite tous les sympathisants qui croient au Québec et en son avenir et tous les nationalistes à voter massivement pour le Bloc québécois.

Marc Bournival

Saint-Étienne-des-Grès

Président du Parti québécois

Circonscription de Maskinongé

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer