Partager la route avec respect

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Je fais régulièrement du vélo, et lorsque je roule je me fais un devoir d'essayer de nuire le moins possible aux automobilistes qui partagent la voie avec moi. Aussitôt qu'il y a un élargissement sur le côté de la voie, je me fais un devoir d'en profiter; de un pour ma sécurité et de deux pour que ce soit agréable pour tout le monde sur le chemin.

Où j'ai un problème et où je vois de l'impatience de la part des automobilistes, c'est lorsque je vois un groupe (deux ou plus) de vélos qui roulent côte à côte et qui se foutent des autres usagers parce qu'ils ont envie de jaser ou veulent absolument se faire remarquer et ne prennent même pas la peine de faire place.

N'oublions pas que les vélos devraient rouler à la file indienne sur les routes et qu'un peu moins d'arrogance serait sûrement très apprécié des autres usagers de la route.

Le partage de la route ne veut pas dire je prends la place et les autres attendront, moi je m'entraîne!

René Marcotte

Saint-Boniface

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer