Hôtel de ville: services aux citoyens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Vendredi 14 août 13 h 25, à l'hôtel de ville de Trois-Rivières, bureau des taxes municipales.

Nous sommes trois citoyens attendant derrière la porte à l'extérieur. Il est maintenant 13 h 31, une personne à l'intérieur s'approche en consultant sa montre, comme si elle s'assurait qu'elle ne débarrera pas la porte avant l'heure établie (13 h 30). Ensuite, on se dirige vers le comptoir des taxes; une personne est présente au comptoir et quatre autres sont assises à leur poste de travail. Ensuite, deux autres citoyens arrivent pendant que le premier n'a pas encore fini sa transaction, donc nous sommes maintenant quatre en ligne.

 Nous attendons, et aucune des personnes travaillant à leur bureau ne se lève pour venir en aide à celle au comptoir, tout en étant très bien conscientes qu'il y a une ligne de citoyens qui attendent. Finalement, c'est mon tour, je règle mon dossier et je sors du bureau à 13 h 47. Bon, peut-être que la personne au comptoir était la seule à pouvoir agir à ce poste. Peut-être que les deux autres caisses étaient inopérantes, peut-être. Mais elles devraient quand même essayer de montrer qu'elles nous considèrent. La plupart des gens en ligne étaient là pour payer leur compte, assez élevé d'ailleurs, et non pas pour demander des «services» quelconque!

C'est probablement le service le plus lent que j'ai connu de toute ma vie. Espérons du moins que les gens travaillant dans ce bureau de la Ville apprécient leur travail.

Pierre Brunet

Trois-Rivières

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer