Avec Monsieur...

Avec Jacques Parizeau, un soir d'octobre, on a... (Photo: La Presse)

Agrandir

Avec Jacques Parizeau, un soir d'octobre, on a effleuré ce bonheur.

Photo: La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Avec Vigneault, le mot «pays» est entré dans nos oreilles. Frileuses. Et, n'en veut point sortir.

Avec Leclerc, «j'ai repris mon bâton». Il permet de marcher droit et plus longtemps. Avec La Bolduc, j'ai encore besoin d'entendre: «Ça va v'nir, Ça va v'nir, découragez-vous pas». Avec Piché, je me plais à «imaginer l'printemps». Et à vouloir le faire durer.

Avec Zachary, je sais que «l'arbre est dans ses feuilles». Après les feuilles, viennent les fruits. Et c'est auprès de ma mère que j'ai appris qu'avant les fruits, qu'avant les feuilles, il faut qu'il y ait enracinement, gage de solidité. Avec ceux et celles qui le désirent, du fond du coeur, avec ceux et celles qui y tiennent, comme l'oeil à sa prunelle, ce pays sera rendu possible. Au point d'être.

Avec Monsieur, un soir d'octobre, on a effleuré ce bonheur. Suffisamment pour que le goût demeure.

Un goût, ça part difficilement...

Rose-Aimée Bédard

Nicolet

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer