Battre le rappel des francophones

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Faire du Québec un pays: un projet possible. Prenons exemple de deux très petits pays qui ont leur pleine autonomie et nous pourrons comprendre pourquoi le Québec a sa place sur la scène des nations.

Le premier pays est le petit État pays Vatican. Prospère et bien organisé. Pourquoi? On a fait appel à tous les catholiques du monde entier qui ont contribué. Le deuxième, Israël, où on a fait appel à tous les Juifs à travers le monde. Les uns ont immigré, les autres ont contribué en capitaux. Grâce à cela, c'est un pays indépendant et prospère possédant ses richesses, son armée impressionnante et sa langue.

Aux États-Unis, on peut parler toutes les langues et plusieurs langues, mais une seule langue est obligatoire et cela pour tout le monde, c'est l'anglais. Pour faire du Québec un pays, il s'agit de faire appel aux Français à travers le monde, les invitant à faire un don, ou à venir s'établir au Québec. Nous avons plein de terres à défricher.

Le Québec a tout: des terres riches à développer, de l'eau en abondance, des mines d'or, d'argent, de diamants, du bois. Il y a une main-d'oeuvre de plus en plus qualifiée et forte d'expériences diverses, des capitaux et des avantages sociaux. Rallier toute la francophonie en favorisant l'immigration française, en leur accordant, comme avantages, des terres gratuites.

Les Albertains français se battent depuis nombre d'années pour conserver leur langue. Certains d'entre eux pourraient être intéressés à immigrer au Québec. Si le Québec veut garder la perpétuité de la langue française et sa culture, il se doit d'en prendre les moyens. Sans quoi, tout comme le Nouveau-Brunswick, il devra continuellement se battre pour que sa langue soit maintenue et favorisée.

Serait-ce utopique de penser que le Québec pourrait devenir le nouveau pays de la francophonie et la capitale mondiale de la francophonie car il ne faut pas oublier que le territoire québécois couvre trois fois la France, sept fois le Royaume-Uni et cinquante fois la Belgique?

Gilles Vallée

Trois-Rivières

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer