Chaos à prévoir

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le Nouvelliste

Demeurant dans le secteur Saint-Gérard-des-Laurentides, je ne suis pas concerné par le changement de rue. J'ai quand même tenté de réaliser une simulation pour indiquer des résidences dans le secteur des lacs à la Perchaude, Canard et des Piles et les résultats ont tous été erronés.

Un résident a remarqué que le Chemin de l'Érablière où il habite n'était pas au bon endroit. Pour corriger le problème, il a contacté la compagnie qui fabrique les cartes pour son GPS. Cela lui a pris 18 mois pour obtenir la correction. Alors imaginez le temps requis pour effectuer plus de 400 changements.

Il y a plus de 78 fabricants de GPS qui produisent des centaines de modèles et plusieurs compagnies réalisent les cartes topographiques... Qui va les avertir des changements à Shawinigan? Est-ce la Ville ou les gens qui devront faire les démarches?

Sur un des sites Internet, on a l'humilité d'affirmer ceci: le fait est qu'il n'y a aucune carte digitale qui est à jour. Sans compter que la qualité des cartes dépend de leur fabricant. Tous les étés, des gens m'arrêtent sur le chemin Principal et me disent: «Mon GPS m'indique que je suis rendu au camp Minogami.» Non! C'est à trois kilomètres plus loin!

Voilà! C'est ça la géolocalisation du maire Angers. En prétendant clarifier les choses, notre magistrat se rend-il honnêtement compte qu'il plongera dans un chaos monumental non seulement les citoyens de sa ville, mais tous les étrangers normalement utilitaires de GPS?

Michel Sokolyk

secteur Saint-Gérard-des-Laurentides

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer