Une chorale bien présente dans son milieu

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

La chorale Chant de l'heure débuta ses activités en 1998 à Saint-Tite. C'est en novembre 1997 que Marie Savaria et Louise Brûlé ont éprouvé le goût de faire de la musique. Avec l'arrivée de Guylaine Dulong, elles ont formé un trio de flûte à bec. Tout en pratiquant, elles se découvrent une passion pour le chant et elles se font connaître à l'église paroissiale. D'autres membres se joignent et la chorale naît sous la direction de Marie Savaria pendant quatre ans avec des mélodies tant classiques que populaires ou folkloriques. Depuis ce temps, Louise Brûlé a pris la relève à la direction.

Cette chorale se donne comme mission de mettre la musique classique et sacrée à la portée de tous en présentant des concerts de qualité. Présentement, elle est composée de 23 choristes, femmes et hommes: 10 sopranos, huit altos, deux ténors et trois basses se produisant dans les églises avec accompagnement d'orgue, violon, violoncelle, clarinette. Elle interprète des chants a cappella dans divers événements spéciaux tels que baptêmes, funérailles, messes anniversaire de mariage et de vie religieuse, inaugurations, fêtes familiales, organisations communautaires et aussi au Mondial Loto-Québec 2007 à Laval. Elle fait connaître des répertoires diversifiés.

Le bénévolat faisant aussi partie des objectifs de la chorale, les membres aiment chanter dans les résidences pour personnes âgées et se font entendre aussi, à l'occasion du temps des Fêtes, devant les commerces locaux. Chant de l'heure présentera un concert de chants et musique le dimanche 17 mai à 15 h 30 à l'église de Sainte-Thècle. Les choristes seront accompagnés de George Cummings à l'orgue, Denis Doucet à la clarinette et de Martin Saint-Pierre au violon. Les pièces présentées seront les suivantes: Cantique de Racine, Sonate no 4 en do mineur de Bach, Veni domine de Mendelsson, Dixit domine de Handel, Lacrimosa de Mozart, The beatitudes de Albinoni, Miserere mei dei de Allegri, Prélude et Fugue en Sol majeur, BWV 550 Johann Sebastian Bach, Officium defunctorum, Erbarme dich mein gott de Bach, Agnus dei de Bizet, Toccata en Sol majeur Théodore Dubois, Halleluia de Handel. Il y aura aussi des pièces musicales à l'orgue, au violon et à la clarinette.

Reconnaissons tout le dévouement de ces choristes et musiciens et soyons nombreux à cette activité culturelle le 17 mai, dans cette magnifique église reconnue pour son acoustique exceptionnelle. Votre présence sera très appréciée. Le prix d'entrée sera votre généreuse contribution volontaire. Tous les profits seront versés à la Fabrique de Sainte-Thècle et à l'Association de la maladie d'Alzheimer, aidants naturels.

Réjane Trudel

Sainte-Thècle

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer