Le bénévolat est une force à développer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Un grand nombre de Québécois font du bénévolat. Plus de 2,4 millions de personnes au Québec donnent de leur temps. Chaque année, c'est quelque 300 millions d'heures qui sont ainsi offertes à des organismes et individus. La Semaine de l'action bénévole est une tribune importante qui reconnaît le travail immense accompli par ces Québécois engagés. C'est aussi l'occasion de dire merci aux bénévoles et de leur rendre hommage.

Neuf Québécois sur dix affirment que la principale motivation à faire du bénévolat est le fait de vouloir s'impliquer dans la communauté. Donner de son temps est une expérience personnelle, citoyenne et solidaire, créatrice de liens sociaux qui contribuent positivement à nos milieux et à rendre nos collectivités plus fortes. Le bénévolat attire des gens de tout âge et de tout horizon. Toutefois, le visage du bénévolat change. Redonner aux autres demeure très important aux yeux des Québécois, mais l'expérience du bénévolat est enrichie et motive davantage un individu quand il peut mettre de l'avant ses compétences, son expertise, ses intérêts.

Bien qu'aujourd'hui les gens aient moins de temps qu'avant, ils cherchent encore un moyen pour donner, mais, par la même occasion, veulent aussi pouvoir se perfectionner sur les plans professionnel et humain. Ils désirent développer leurs compétences.

C'est pour toutes ces raisons que la Société canadienne du cancer (SCC) a créé et mis en place un modèle d'organisation susceptible d'attirer et de fidéliser les meilleurs talents, dans des fonctions bénévoles. Le but du bénévolat axé sur les compétences est d'offrir des mandats bénévoles axés sur les intérêts, les talents et l'expérience des gens. Ces diverses responsabilités, en partenariat avec d'autres bénévoles ou employés, peuvent aller jusqu'à un niveau stratégique au sein de la SCC. L'expertise des bénévoles mise de l'avant par le programme de bénévolat de la SCC est bénéfique pour tous, car ultimement elle permet à la SCC d'en faire plus.

Continuer d'attirer, de fidéliser et de mobiliser des talents est un objectif que la SCC veut réaliser avec tous les Québécois. Déjà quelque 30 000 bénévoles sont actifs auprès d'elle. Les besoins et défis liés au cancer des prochaines années font que nous aurons besoin d'encore plus de mains et de bras, mais aussi de compétences spécifiques et uniques. Merci à tous ceux qui font une différence dans la vie des Québécois. Un merci particulier aux bénévoles qui oeuvrent avec la SCC dans la région Mauricie à sauver plus de vies. Merci aussi à ceux qui s'engageront avec nous à l'avenir. Vive le bénévolat, une force à développer!

Pour devenir bénévole: cancer.ca ou 819 374-6744.

Caroline Viviers

Coordonnatrice régionale

Société canadienne du cancer

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer