• Le Nouvelliste > 
  • Opinions 
  • > Jean-Pierre Jolivet se prononce sur l'harmonisation des noms de rues à Grand-Mère 

Jean-Pierre Jolivet se prononce sur l'harmonisation des noms de rues à Grand-Mère

Jean-Pierre Jolivet... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Jean-Pierre Jolivet

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Les élus de Shawinigan auront à se prononcer bientôt sur les changements nécessaires pour harmoniser les rues des différentes villes composant maintenant la nouvelle ville Shawinigan.

La décision du comité de toponymie suggérant de garder le système de numérotation pour la majorité des rues et des avenues de l'ancienne ville de Grand-Mère est, à mon avis, une bonne décision qui mériterait d'être uniformisée à d'autres secteurs de Grand-Mère plutôt que de chercher à «faire simple», comme diraient les gens du Saguenay, en donnant des noms aux rues et avenues du quartier Saint-Louis et ainsi qu'aux avenues suivantes soit la 6e Avenue A, la 7e Avenue A et la 8e Avenue A.

En proposant que pour Grand-Mère les rues et les avenues soient de 1 à 100, il n'y a aucune raison pour que cela ne soit pas ainsi dans ces secteurs de l'ancienne ville de Grand-Mère. Le quartier Saint-Louis devrait conserver ses numéros de rues et d'avenues et les avenues «6e Avenue A, la 7e Avenue A et la 8e Avenue A» devraient continuer à s'appeler ainsi car, lorsque l'exercice d'uniformisation sera terminé, il n'y aura que dans ce secteur (ancienne ville de Grand-Mère) qu'il y aura des rues et des avenues entre 1 et 100.

Pour ce faire, il ne devrait plus y avoir de numéros de rues et d'avenues dans l'ancienne ville de Shawinigan, n'en déplaise à ceux et celles qui désirent garder certaines rues numérotées dans le quartier de la Pointe-à-Bernard. Grand-Mère aussi a de l'histoire et le système de rues (nord-sud) et d'avenues (est-ouest) fait partie de son histoire.

Quant à la 8e Rue sud, les élus devraient profiter de l'occasion de l'uniformisation pour corriger cette anomalie qui n'aurait jamais dû exister.

J'espère que les élus seront sensibles aux désirs des résidents de l'ancienne ville de Grand-Mère et qu'ils sauront répondre affirmativement à cette demande faite de bonne foi.

Jean-Pierre Jolivet

secteur Grand-Mère ex-député de Laviolette et ex-ministre péquiste

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer