Des normes existent

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Je vous écris en réaction à l'article intitulé La pyrrhotite s'étend dans le nord de Montréal, publié le vendredi 13 mars. Je suis particulièrement préoccupé par les commentaires de monsieur Boivin au sujet de la nécessité de réviser les normes fédérales pour qu'elles interdisent l'utilisation de la pyrrhotite dans le béton, alors que des normes nationales régissant la qualité du granulat utilisé dans le béton sont en place depuis longtemps.

La première norme régissant les matériaux et les méthodes de fabrication du béton a été établie il y a 20 ans par l'Association canadienne de normalisation (CSA), et des renvois à cette norme ont été intégrés par la suite au Code national du bâtiment du Canada de 1995. La norme proscrit l'utilisation de granulat expansif comme la pyrrhotite dans le béton.

Bien que la production des codes modèles nationaux de construction soit centralisée au sein de la Commission canadienne des codes du bâtiment et de prévention des incendies, il incombe aux provinces et aux territoires de veiller à ce que les codes soient adoptés et appliqués. Dans ce cas-ci, le Québec a donc s'il le veut la possibilité d'intégrer les dispositions du Code national du bâtiment du Canada (y compris les normes régissant la qualité du granulat utilisé dans le béton) à son code provincial.

Si vous avez des questions sur les codes modèles nationaux de construction, veuillez communiquer avec le Centre canadien des codes au 613 993-9960 ou par courriel: codes@nrc-cnrc.gc.ca.

Ian Potter

Vice-président, Génie

Conseil national de recherches du Canada

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer