Pont de Québec, rouille, pyrrhotite et élus

Les élus de la région de Québec se...

Agrandir

Les élus de la région de Québec se sont mobilisés pour que le CN peinture le pont de Québec. En Mauricie, à quand pareil appui aux victimes de la pyrrhotite?

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Le pont de Québec, plus long ouvrage cantilever au monde, est rouillé. La rouille, ce n'est pas très beau et ce n'est surtout pas un symbole de qualité et d'entretien exemplaire. La pyrrhotite, quant à elle, fait fissurer le béton. Les fissures, ce n'est guère plus beau et ce n'est pas davantage synonyme de qualité et d'entretien exemplaire. Cependant, les fissures dans une fondation mettent en péril, de façon claire et immédiate, l'intégrité physique d'un bâtiment et menace la santé et la sécurité des occupants de l'ouvrage affecté. Il s'agit là d'inquiétudes partagées par les demandeurs dans le cas du pont de Québec.

Ainsi, depuis quelques jours, nous assistons à une mobilisation sans précédent afin de faire fléchir le Canadien National sur sa position quant au malheureux état esthétique du pont de Québec. Effectivement, à l'initiative des maires de Québec et de Lévis, une série d'attaques en règle ont été organisées contre l'ancienne société d'État fédérale. Ne reculant devant rien, les deux fougueux élus ont envoyé une missive à l'un des plus notables actionnaires de la compagnie, nul autre que Bill Gates, afin de convaincre la direction d'injecter quelques centaines de millions de dollars, question de compléter la peinture de l'infrastructure historique. Également, la campagne comprend la vente de chandails et une séance de photographie, devant le pont, avec la population ainsi que de nombreux élus provinciaux de tous les partis confondus. Par surcroît, les trois paliers gouvernementaux se sont mis d'accord pour allonger 100 millions $ afin de contribuer à la nouvelle livrée du pont de Québec.

Malgré que le Canadien National possède un jugement qui lui donne raison dans son acharnement à ne pas peinturer le pont, les élus persistent et signent. Régis Labeaume a déclaré que le CN est arrogant et méprisant et qu'il se battra jusqu'au bout. Sam Hamad, Gérard Deltell et Agnès Maltais étaient aussi présents à ses côtés. Les élus en appellent aux actionnaires de la compagnie afin que le CN agisse en citoyen corporatif exemplaire.

Quel est le rapport avec la pyrrhotite? Il y en a beaucoup. Les victimes de la pyrrhotite, jugement en main (malgré l'appel), tentent de sensibiliser les actionnaires de la compagnie SNC-Lavalin de mettre fin au calvaire des 4000 familles victimes de la pyrrhotite en reconnaissant sa part de responsabilité dans la catastrophe. Sans être une ancienne société d'État, la firme d'ingénierie est redevable des sociétés québécoises et canadiennes quant à son expansion qui s'est beaucoup réalisée grâce à des projets publics. Ainsi, dans le cas des victimes de la pyrrhotite, (un drame de 1,3 milliard $) quel élu actuel a organisé une campagne afin de faire fléchir, même avec un jugement en main, la multinationale? Aucun. De plus, selon la loi, si SNC-Lavalin devait soumissionner dans un contrat public, par exemple un appel d'offres de la Ville de Trois-Rivières, aussi victime de la pyrrhotite, cette dernière pourrait être tenue de lui octroyer le contrat.

Il ne s'agit pas ici de blâmer qui que ce soit ou de dénigrer la campagne des élus de la région de Québec. Au contraire! Je ne peux que saluer cette initiative. Il est toujours rafraîchissant de voir des élus aller au front avec une confiance inaltérable en la victoire face à de puissants citoyens corporatifs. Cependant, je rêve de voir ces mêmes élus afficher une ferveur semblable dans notre combat. Après toutes ces années de luttes, à simplement tenter de faire connaître notre problématique et à obtenir une aide financière aléatoire, j'aimerais comprendre pourquoi Yvon Boivin, porte-parole des victimes de la pyrrhotite, est encore seul à se présenter à l'assemblée des actionnaires de SNC-Lavalin?

Marc-Olivier Gagné

victime de la pyrrhotite

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer