Pourquoi nous?

Deux hydravions décollant au lac à la Tortue.... (Photo: Sylvain Mayer)

Agrandir

Deux hydravions décollant au lac à la Tortue.

Photo: Sylvain Mayer

Partager

Sur le même thème

Le Nouvelliste

Avant les hydravions pour touristes au lac à la Tortue, tout le monde s'entendait. Pourquoi le RÉEL déforme-t-il la vérité?

Premièrement: parce que les dirigeants de l'hydrobase et les postes dans la direction sont les mêmes personnes. Deuxièmement: parce qu'il ne tient pas compte qu'il y a d'autres commerces que les vols touristiques à Lac-à-la-Tortue. Il entraîne des commerçants vers une situation précaire alors qu'ils n'ont jamais nuit à personne.

Découlant de son acharnement, plusieurs résidents se retourneront vers d'autres secteurs de la ville pour leurs réparations d'automobiles, leur essence, leur coiffure, l'esthétique, le déneigement, le dépanneur, le restaurant, la réparation de vélos et j'en passe.

Troisièmement: parce que les touristes qui font des tours en hydravion ne font pas vivre les commerçants de Lac-à-la-Tortue. Quatrièmement: parce que le recours collectif vise toujours trois instances: la Ville de Shawinigan, Aviation Mauricie et Bel Air Aviation, alors divisez par trois le montant du recours collectif. Cinquièmement: parce que les compagnies d'assurances n'augmentent pas les primes avant les sinistres, alors il faut attendre le jugement avant de dire cela.

Sixièmement: parce que les résidents préfèrent vendre leurs maisons à cause du bruit, de la qualité de l'eau et les gens ne croient plus voir un jour l'assainissement des eaux parce que la Ville de Shawinigan recule toujours avec ce dossier. Septièmement: parce que les taxes augmentent même sans service: ni eau, ni égout, l'asphalte en très mauvais état autour du lac.

Huitièmement: parce que le lac à la Tortue est de juridiction fédérale. N'importe qui peut acheter un terrain et y faire décoller des hydravions, et le RÉEL ne fera rien contre cela, car c'est eux qui en fondant cette association ont fait la promotion des hydravions touristes et ont sollicité Aviation Mauricie pour qu'elle vienne s'installer au lac.

Neuvièmement: parce que la Ville de Shawinigan a acheté un terrain sur le bord de la rivière Saint-Maurice pour empêcher une entreprise connue de faire décoller ses hydravions et tout envoyer les vols touristiques au lac à la Tortue.

Dixièmement: parce que si un jour vos voisins deviennent eux aussi des entrepreneurs de vols touristiques, vous ne la trouverez pas drôle. Enfin, parce qu'aucun lac, ni aucune rivière au Québec ne veut accueillir les commerçants de vols touristiques; pourquoi nous? Le lac à la Tortue n'est pas une poubelle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer