Le lac Bellemare est en bonne santé

Partager

Sur le même thème

Le Nouvelliste

En lisant la lettre d'opinion, lundi, concernant l'avenir du lac Bellemare, j'ai été surpris d'y retrouver des éléments dont la véracité n'est pas supportée par des faits.

En matière d'environnement il est toujours facile d'avancer des scénarios catastrophiques lorsqu'on n'a pas de données pour démontrer ce qu'on avance. On peut toujours dire pour sa défense que la précaution est de mise face à l'inconnu. Mais cette position ne tient plus dès lors que des données sont disponibles.

Or, les données disponibles sur l'état de santé du lac Bellemare, et accessible sur le site du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs démontrent hors de tout doute que ce lac est en bonne santé contrairement à ce qu'il est mentionnédans la lettre aux multiples signataires.

Avec des concentrations pluriannuelles (2007-2009) en phosphore de 7,1 ug/l, des concentrations en chlorophylle de2,9 ug/l et une transparence de l'eau 3,2 m, il est inexact de prétendre, comme il est mentionné dans la lettre de lundi, que le lac Bellemare est eutrophe avancé, ce qui le condamnerait à moyen terme. Il est même tout le contraire, soit oligo-mesotrophe au pire.

Il est utile de rappeler qu'un lac doit éviter de tendre vers les15 à 20 ug/l de phosphore dans ses eaux. Les concentrations mesurées dans le lac Bellemare suggèrent au contraire qu'il ne porte que très peu de séquelles du développement anthropique qu'il a subi au cours des ans. Il ne s'agit donc pas d'un argument valable pour remettre enquestion le développement d'un camping sur les rives du lac Bellemare.

L'autre argument avancé dans la lettre concerne la capacité de support d'un lac. Entendu indirectement que le lac Bellemare ne pourrait supporter le développement d'un camping sur ses rives.

Pendant plusieurs décennies, les chercheurs en limnologie du monde entier ont tenté d'évaluer la capacité qu'ont les lacs de supporter le développement humain sur leurs pourtours.

Malheureusement, ils n'ont pas pu en arriver à entrer dans une équation mathématique (un modèle) l'ensemble des interactions qui se tissent entre les composantes biologiques, physiques, chimiques et humaines dans un bassin versant.

Le GRIL (Groupe de recherche interuniversitaire en limnologie et en environnement aquatique), qui regroupe une grande partie des chercheurs dans le domaine au Québec, en est d'ailleurs arrivé à la conclusionqu'utiliser un modèle non adapté pour guider le développement peut s'avérer tout aussi dangereux que de ne pas en utiliser du tout.

Le respect de l'environnement est une pièce importante du projet de développement durable de Saint-Mathieu-du-Parc. Pour cette raison, il est essentiel que toutes les décisions reposent dans la mesure du possible sur des faits rigoureux. C'est le prix à payer pour progresser réellement.

Chose certaine, il est impératif que des plans directeurs soient faits pour les principaux lacs de Saint-Mathieu-du-Parc. Ces derniers, et pour la plupart d'entre eux, ne pourront échapper au développement en raison deleur qualité intrinsèque. Il est donc essentiel que les citoyens riverains puissent pouvoir intervenir.

Dans le cas du lac Bellemare, il en va de la réussite du projet de camping d'ailleurs. À quoi bon amener des gens de l'extérieur sur un plan d'eau où les riverains ne veulent pas les voir. Aujourd'hui, l'acceptabilité sociale est tout aussi importante que la protection de l'environnement. Combien de projets au Québec sont mis au rancart pour ne pas l'avoir compris?

Les gens de Saint-Mathieu-du-Parc, et j'en suis, ne sont pas contre le développement économique du village, mais contre un développement qui pourrait altérer le capital nature de la communauté et des générations suivantes.

D'un autre côté, on ne peut faire la saine gestion d'un territoire sans connaissance. Les bonnes intentions et le romantisme sont de bien mauvaises maîtresses à cet égard.

Gardons-nous de la pensée simpliste. C'est tout l'avenir deSaint-Mathieu-du-Parc qui en dépend.

Pierre Bertrand

Saint-Mathieu-du-Parc

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer