Une motocycliste retrouvée grièvement blessée

Grièvement blessée, la femme a été retrouvée vers... (Photo: Audrey Tremblay)

Agrandir

Grièvement blessée, la femme a été retrouvée vers 13 h mardi après-midi.

Photo: Audrey Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Albert Brunelle
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Une femme dans la trentaine a été portée disparue pendant une quinzaine d'heures alors qu'elle circulait à moto dans le secteur de Lac-Édouard, en Haute-Mauricie. Elle a finalement été retrouvée gisant grièvement blessée dans un fossé.

L'homme qui l'accompagnait a réalisé son absence lorsqu'il a constaté qu'elle ne roulait plus derrière lui. Après des recherches infructueuses effectuées par ses proches pendant quelques heures, la Sûreté du Québec a reçu un appel signalant sa disparition vers 21 h 30 lundi.

À la suite de l'appel, les agents de la paix ont tout de suite entrepris les recherches qui se sont échelonnées jusqu'à 2 h du matin mardi. Le corps policier les a repris dès 7 h mardi matin avant de la retrouver plus de 15 heures après s'être mobilisé. 

Lors de son arrivée au Centre de santé de La Tuque mardi après-midi, celle qui a été retrouvée au kilomètre 15 du chemin du Lac-Édouard était toujours en vie. La Sûreté du Québec n'a pas été en mesure de donner l'état détaillé de ses blessures, se limitant à les qualifier de «graves» et «importantes».

Le porte-parole de la SQ, Marc Tessier, indique toutefois que la femme a dû subir une série d'examens médicaux mardi après-midi afin d'évaluer la nature de ses blessures. Toutefois, on ne craindrait pas pour sa vie.

L'opération policière a mobilisé six policiers en véhicule qui ont sillonné les kilomètres 1 à 18 du chemin du Lac-Édouard, tronçon ciblé par l'homme qui accompagnait la motocycliste comme étant celui où elle pouvait avoir disparu.

Un hélicoptère de la SQ a également été dépêché sur les lieux afin de prêter main-forte aux autorités. Les membres de la firme de recherche et sauvetage Eurêka ont aussi été appelés en renfort par la Sûreté du Québec mardi matin. 

«En arrivant sur les lieux, on nous a informés que c'était fini. Elle avait été retrouvée. C'est parfait pour nous autres. [...] On aime autant mieux ne pas faire de recherche. On est content du dénouement», a commenté Pierre Vallée, président d'Eurêka recherche et sauvetage.

Des résidents de Lac-Édouard ont aussi assisté impuissants au sauvetage sur le chemin du Lac-Édouard. Une route qu'ils empruntent régulièrement.

«On a vu les ambulanciers sortir la victime», a confirmé un d'entre eux qui n'a pas voulu être identifié.

La thèse de l'accident est privilégiée en raison du caractère sinueux et vallonneux du chemin du Lac-Édouard. «Il faut être prudent sur cette route. Elle peut être dangereuse pour toute sorte de raisons», a-t-il ajouté.

Avec la collaboration d'Audrey Tremblay et de Michel Lamy




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer