Fondation Cédrika-Provencher: un centre de recherche voit le jour

Le grand-père de Cédrika, Henri Provencher.... (Photo: François Gervais Le Nouvelliste)

Agrandir

Le grand-père de Cédrika, Henri Provencher.

Photo: François Gervais Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) C'est dans une ambiance de solidarité envers la famille Provencher et de nécessité de sensibiliser les enfants aux risques d'enlèvement que la Fondation Cédrika-Provencher a annoncé le lancement d'un centre de recherche dédié à développer des outils pour prévenir ce crime.

Henri Provencher a fait une chaîne humaine avec... (François Gervais) - image 1.0

Agrandir

Henri Provencher a fait une chaîne humaine avec les personnes présentes lundi au parc Pie-XII de Trois-Rivières.

François Gervais

Pour une sixième année, la Fondation Cédrika-Provencher profite du 31 juillet pour tenir une activité de sensibilisation aux disparitions, aux fugues et aux enlèvements d'enfants. Évidemment touché par le fait qu'il y a déjà 10 ans que sa petite-fille a été victime d'un enlèvement, Henri Provencher était heureux que la fondation passe à une nouvelle étape en créant ce centre de recherche et de prévention sur les enlèvements, les disparitions et les fugues d'enfants.

«La fondation travaille toujours sur la prévention, un sujet qui n'est pas très vendeur, pour éviter de faire du rattrapage, car dès que la disparition survient, il est trop tard. Le centre va permettre de développer de nouveaux outils pour prévenir et intervenir.»

Louise Despaties, grand-mère de Cédrika et membre du... (François Gervais) - image 2.0

Agrandir

Louise Despaties, grand-mère de Cédrika et membre du conseil d'administration du centre de recherche, la comédienne Laurence Deschênes, ambassadrice, Denis Foucault, collaborateur de la Fondation Cédrika-Provencher, Henri Provencher, grand-père de Cédrika et président-fondateur de la Fondation Cédrika-Provencher, et Lise Girardeau, membre du conseil d'administration du centre de recherche.

François Gervais

M. Provencher voit en ce centre une occasion d'encadrer les familles qui doivent composer avec un enlèvement ou une disparition.

«On est confronté à savoir comment on s'organise. On n'a pas d'outils pour trouver un avion, un plongeur, pour répartir les tâches. On ne veut pas remplacer les organismes en place. Mais avoir un genre de coaching, ce serait superbe. Ça nous aurait aidés. Dans n'importe quel domaine, on a des spécialistes. Tu veux placer ton argent, tu as des spécialistes. Pourquoi il n'y en aurait pas pour des disparitions, des fugues et des enlèvements?», se demande M. Provencher.

L'organisation mise sur la collaboration de deux spécialistes en synergologie, une discipline qui aborde entre autres le langage corporel. Deux outils de prévention ont été développés sous forme de jeu de société et de jeu de cartes pour les enfants. Les deux projets doivent être lancés au printemps 2018, mais la fondation a besoin d'argent pour financer le tout.

C'est la raison pour laquelle la Fondation Cédrika-Provencher lance une vaste campagne de souscription. Henri Provencher fait le pari de convaincre les Québécois de verser un dollar soit par année, par mois ou par semaine. Une vidéo a été produite gracieusement par l'agence de communication Absolu et Balance Média afin de sensibiliser les gens à l'importance de donner à cet organisme. Les dons peuvent être faits entre autres par le biais du site web de la fondation: fondationcedrika.org.

Stéphane Carbonneau et ses enfants Rosemarie et Pierrot.... (François Gervais) - image 3.0

Agrandir

Stéphane Carbonneau et ses enfants Rosemarie et Pierrot.

François Gervais

Activité appréciée

L'annonce de la création du centre de recherche lançait lundi les activités de la journée de sensibilisation pour prévenir les disparitions et les enlèvements. Quelque 130 personnes, en grande majorité des enfants de quelques camps de jour de Trois-Rivières, ont formé une chaîne humaine pour démontrer leur solidarité envers la famille Provencher en cette journée spéciale.

Johanne Bolduc avait amené sa petite-fille Maéva à cette activité, car il est nécessaire de faire de la prévention afin d'éviter un tel drame, selon elle.

«Je suis venue à l'activité, car je voulais que ma petite-fille soit sensibilisée à ça. Quand c'est arrivé (l'enlèvement de Cédrika), on était sans mot. On pensait à l'enfant, on se demandait où elle était», raconte cette dame de Trois-Rivières.

Propriétaire des Productions Maskishow, Stéphane Carbonneau fournit gracieusement pour une deuxième année des équipements de sonorisation à l'organisation de cette journée. Le père de famille profite de l'occasion pour amener ses enfants Rosemarie et Pierrot afin qu'ils reçoivent des consignes de sécurité.

«Avec les ateliers, le fait que ça se passe au parc Pie-XII, c'est une activité divertissante, mais aussi formative. Mes enfants savent qu'il ne faut pas répondre aux invitations d'inconnus», raconte M. Carbonneau, en soulignant qu'en tant que résident de la région et père de famille, on ne peut être insensible au drame vécu par Cédrika.

Toute cette démonstration de solidarité fait plaisir à Henri Provencher.

«C'est un appui de la population. Et j'aime ça, voir des enfants qui sont conscients qu'ils doivent faire attention. Je n'ai jamais axé notre mission seulement sur Cédrika. Je m'en sers pour virer ça du bon bord.»




À lire aussi

  • Cédrika, déjà dix ans

    Actualités

    Cédrika, déjà dix ans

    Il y a déjà dix ans que l'enfance d'une fillette de Trois-Rivières s'est brutalement arrêtée. Alors qu'elle profitait d'un bel été avec ses proches,... »

  • Boisvenu veut un registre des prédateurs sexuels

    Actualités

    Boisvenu veut un registre des prédateurs sexuels

    Après 10 ans de recherches et de revirements de situation pour retrouver la jeune Cédrika Provencher, disparue à Trois Rivières le 31 juillet 2007,... »

  • Des leçons à retenir

    Actualités

    Des leçons à retenir

    Après 10 ans de recherches et de revirements de situation pour retrouver la jeune Cédrika Provencher, disparue à Trois Rivières le 31 juillet 2007,... »

  • Une question de protection

    Actualités

    Une question de protection

    La nécessité de protéger ses enfants est à l'origine du lien qui se tisse très souvent entre la population et une famille heurtée par un drame comme... »

  • Cédrika: 10 ans plus tard, le Québec a appris

    Actualités

    Cédrika: 10 ans plus tard, le Québec a appris

    La disparition de Cédrika Provencher aura fait couler beaucoup d'encre au Québec depuis les 10 dernières années, mais qu'on le veuille ou non, il est... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer