Les faits divers en bref

Délit de fuite à Hérouxville: la SQ recherche des témoins (Archives, Le Nouvelliste)

Agrandir

Archives, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Délit de fuite à Hérouxville: la SQ recherche des témoins

La Sûreté du Québec demande l'aide du public afin de retrouver des témoins d'un délit de fuite survenu dimanche soir du côté de Hérouxville, un accident au cours duquel un motocycliste a été blessé.

L'accident serait survenu peu avant 22 h, sur la route 153 à la hauteur du chemin de la Grande-Ligne, à Hérouxville. Un motocycliste qui circulait sur la route 153 en direction nord se serait fait happer par un véhicule, qui a fui les lieux plutôt que de porter assistance au motocycliste. La victime est un homme de 66 ans qui a été blessé et transporté au centre hospitalier où son état est stable. Il a cependant dû subir des interventions chirurgicales.

Toute personne possédant des informations pouvant aider à résoudre cette enquête peut communiquer avec la Centrale de l'information criminelle de la Sûreté du Québec au 1-800-659-4264.

Sortie de route  à Maskinongé

Un camionneur de 37 ans a été légèrement blessé après que son camion eut effectué une sortie de route vers 4 h 30 mercredi sur le boulevard Maskinongé est (route 138) dans la municipalité du même nom.

La Sûreté du Québec rapporte que le conducteur du camion a été conduit au centre hospitalier pour traiter des blessures mineures. Son camion transportait du sable, donc une opération de ramassage a été nécessaire pour dégager la chaussée et ses abords.

Des représentants de Gaz Métro et de Québec-Gatineau se sont rendus sur place pour 

s'assurer qu'aucun dommage n'avait été causé à la conduite de gaz et au chemin de fer à proximité. Le camion a dû être remorqué. Le brouillard pourrait être à l'origine de cette sortie de route.

Précision

Dans un texte publié dans notre édition du 28 juin et portant sur l'assujettissement de Kevin Leblanc, il importe de préciser que les représentations sur le quantum de la peine seront faites le 22 septembre et non le 26 septembre.

Correction sur la peine de Jacques Hébert

Dans l'édition du 27 juin du Nouvelliste, un titre mentionnait une peine de 20 mois de prison pour Jacques Hébert. La peine dont il a écopé est plutôt de huit mois. 

Les quatre condamnations seront purgées concurremment et non successivement, ce qui limite sa durée.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer