Trois enfants retrouvés inanimés au fond de l'eau: deux sont morts

À Sherbrooke, un appel a été fait au... (Maxime Picard)

Agrandir

À Sherbrooke, un appel a été fait au 9-1-1 vers 11 h 15 samedi pour un garçon de 8 ans découvert inerte dans une piscine familiale de l'arrondissement Jacques-Cartier.

Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Trois enfants ont été retrouvés inanimés au fond de l'eau en l'espace de 24 heures dans la province.

Vers 19h15, samedi, les policiers de la MRC d'Acton ont reçu un appel concernant deux enfants qui manquaient à l'appel dans la municipalité d'Upton en Montérégie.

Avant que les policiers arrivent sur les lieux, le plus vieux des enfants, âgé de 5 ans, avait été localisé par le gardien de sécurité d'un terrain de camping.

L'enfant de 5 ans a mentionné aux policiers que l'autre enfant était tombé à l'eau dans une rivière.

Âgé de 3 ans, il a été retrouvé inanimé dans la rivière Noire, à l'arrière d'une résidence.

Le bambin a été transporté d'urgence vers un centre hospitalier où sa mort a été constatée.

Par ailleurs, deux fêtes d'enfants où les jeunes jouaient dans ou près de la piscine ont tourné au drame en l'espace de quelques heures. Dans les deux cas, il s'agit de garçons, des invités à la fête, qui ont été découverts inanimés dans le fond de la piscine.

À Sherbrooke, un appel a été fait au 9-1-1 vers 11 h 15 samedi pour un garçon de 8 ans découvert inerte dans une piscine familiale de l'arrondissement Jacques-Cartier. Les adultes sur place ont effectué des manoeuvres de réanimation et les ambulanciers ont pris la relève, mais l'enfant luttait toujours pour sa vie en fin de soirée à l'hôpital.

Tous les parents ont été rencontrés par les policiers de Sherbrooke qui mènent l'enquête.

La veille, en Outaouais, un garçon de 11 ans s'est noyé dans une piscine résidentielle de Chelsea, lors d'une autre fête d'enfants.

La victime se baignait avec des amis. C'est vers 21 h que le garçon a été découvert inconscient au fond de la piscine.

Les policiers et ambulanciers n'ont pu réanimer la jeune victime.

Il s'agit vraisemblablement d'une mort accidentelle, mais une enquête tentera de déterminer les circonstances.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer