Complot pour meurtres: la cause du mineur reportée au 27 juin

L'arrestation des deux jeunes accusés de complot pour... (Courtoisie)

Agrandir

L'arrestation des deux jeunes accusés de complot pour meurtres avait nécessité la mobilisation de près d'une dizaine de voitures de police.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La cause du mineur qui a comploté pour commettre des meurtres à Trois-Rivières en mars 2016 avec un coaccusé, Guillaume Picotte, a été reportée au 27 juin.

Tout indique qu'une requête en assujettissement pourrait alors être déposée par la Couronne en vue qu'il purge une peine pour adultes. On sait que le jeune homme a plaidé coupable en février dernier à sept des neuf chefs d'accusation portés contre lui. 

Il a admis avoir comploté avec Picotte dans le but d'enlever l'ex-petite copine de celui-ci et d'avoir comploté pour tuer les parents de l'adolescente. Il a aussi admis sa culpabilité d'avoir comploté pour s'introduire par effraction dans sa résidence et d'avoir comploté pour commettre un vol qualifié.

Il a également plaidé coupable à des chefs de tentative d'introduction par effraction dans la résidence de l'adolescente et d'avoir eu en sa possession une arme blanche dans un dessein dangereux.

Selon ce qui avait été relaté en cour, Picotte aurait été incapable d'accepter une rupture amoureuse. Il aurait alors décidé d'éliminer la famille de son ancienne amoureuse et d'enlever cette dernière. Il aurait aussi réussi à convaincre le mineur, alors âgé de 17 ans, de l'accompagner sur les lieux. Ils avaient cependant été tous les deux arrêtés avant de mettre à exécution leur plan macabre.

Le dossier de Guillaume Picotte a pour sa part été reporté au 15 septembre pour la suite des procédures.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer