Triple meurtre: douleur et incompréhension

Plusieurs personnes ont continué ce week-end de déposer... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Plusieurs personnes ont continué ce week-end de déposer des fleurs sur la maison d'une des victimes du triple meurtre de la semaine dernière.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) La consternation est toujours totale à Saint-Mathieu-du-Parc et dans le secteur de Saint-Gérard-des-Laurentides quelques jours après le meurtre de trois femmes. La douleur et l'incompréhension sont encore palpables chez les résidents de ces petites communautés où l'impensable a été commis.

Sylvain Duquette, 51 ans, a été accusé la semaine... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

Sylvain Duquette, 51 ans, a été accusé la semaine dernière de trois meurtres et d'une tentative de meurtre.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Sylvain Duquette, 51 ans, a été formellement accusé de trois chefs de meurtre au premier degré, soit l'accusation la plus grave du Code criminel. Il aurait assassiné sa belle-mère Jocelyne Pellerin, sa belle-soeur Denise Hallé et la cousine de cette dernière, Janet Toupin-Lauzon. Il aurait également tenté de tuer son père Claude Duquette. Sylvain Duquette doit d'ailleurs répondre d'un chef d'accusation de tentative de meurtre à son égard. 

La maison de Claude Duquette située sur le chemin du Méandre à Saint-Mathieu-du-Parc était tristement tranquille dimanche. Son propriétaire n'y est retourné que quelques instants depuis le terrible drame qui a coûté la vie notamment à sa conjointe. Manon Duquette, la fille de Claude Duquette, a toutefois confié au Nouvelliste que physiquement il se porte bien depuis cette nuit d'enfer. 

Un voisin de Claude Duquette rencontré dimanche ne cachait pas sa consternation. Il n'arrive toujours pas à comprendre ce qui a pu pousser Sylvain Duquette à mettre fin à la vie de trois personnes de son entourage. Celui qui connaît l'accusé depuis longtemps soutient que celui-ci croyait que tout lui était dû et qu'il n'acceptait pas que ses proches lui refusent ses volontés. 

Le voisin de Claude Duquette, qui a préféré garder l'anonymat, indique pourtant que ce dernier est d'une âme très généreuse et qu'il a toujours voulu faire le bien. «Claude [Duquette] est un homme gentil et généreux. Il a toujours été là pour aider ses voisins et les membres de sa famille.» 

Ce même homme confie que la mort de Jocelyn Duquette en décembre dernier des suites d'une virulente leucémie avait foudroyé son père, Claude Duquette. Lors des funérailles, le présumé meurtrier Sylvain Duquette aurait demandé de l'argent à son père. Ce denier lui aurait répondu que ce n'était pas l'endroit pour une telle demande. N'acceptant pas cette réponse, Duquette aurait alors craché sur son père.

Témoignages de sympathie

Les témoignages de sympathie continuaient d'être déposés dimanche devant la maison de Denise Hallé où elle a trouvé la mort avec sa cousine Janet Toupin-Lauzon. Des résidents du secteur et des proches ont accroché des fleurs de toutes les couleurs sur cette maison partiellement incendiée après le double homicide. 

Une voisine et amie de Mme Hallé rencontrée sur place ne pouvait cacher sa grande tristesse. Les yeux rougis par les larmes, elle avouait que cette tragédie a grandement affecté la petite communauté. Ce quartier de Saint-Gérard-des-Laurentides à Shawinigan où se trouve la rue du Lac-Marchand ne compte que quelques dizaines de maisons construites autour d'un petit lac.

Duquette aurait reconduit lui-même l'enfant

Cette dame, qui préférait ne pas être identifiée dans l'article, soulignait de plus que selon ce que le voisinage affirme, le petit garçon qui se trouvait en visite chez Denise Hallé le soir du drame a été reconduit chez le fils de la dame assassinée par nul autre que Sylvain Duquette, le présumé meurtrier. 

Cette information est également relayée par le 106,9 FM qui rapporte de plus que le fils de Mme Hallé aurait alerté les secours avant de se précipiter chez sa mère où il aurait fait la macabre découverte. Intoxiqué par l'incendie, il aurait alors dû être transporté à l'hôpital.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer