Les faits divers en bref

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

Poursuite policière: la conductrice avait les facultés affaiblies par la drogue

Une dame a été arrêtée, mardi matin, pour conduite avec les facultés affaiblies par la drogue au terme d'une courte poursuite policière dans le secteur de Shawinigan-Sud.

Vers 10 h 30, elle a été prise en chasse à la suite d'une infraction au Code de la sécurité routière. La poursuite a été annulée en raison du risque en milieu urbain mais les policiers ont malgré tout suivi la conductrice de loin. 

Quelques minutes plus tard, la conductrice a ralenti en raison de la circulation à la hauteur du chemin Richard et de la 119e Rue. Elle a donc été interceptée vers 10 h 40 et arrêtée pour fuite et conduite avec les capacités affaiblies par la drogue. 

Au poste de police de la Sûreté du Québec, un agent évaluateur en reconnaissance de drogue s'est en effet déplacé pour procéder aux tests nécessaires. 

La dame de 43 ans a été libérée avec une promesse de comparaître et des conditions. 

La dame devrait aussi recevoir des constats d'infraction pour ses manquements au Code de la sécurité routière.

Un récidiviste de l'alcool au volant arrêté

Les policiers de la Sûreté du Québec de Shawinigan ont été passablement occupés, mardi, en lien avec la conduite avec les facultés affaiblies. 

En début d'après-midi vers 12 h 45, ils ont vu un homme d'une vingtaine d'années qui circulait à une vitesse excessive sur l'autoroute 55 Nord, dans le secteur du km 215. Le conducteur ne s'est pas immobilisé tout de suite. Il a plutôt emprunté la bretelle d'accès et s'est arrêté plus loin sur le boulevard Trudel à Shawinigan. 

L'agent qui l'a intercepté a tôt fait de constater en lui demandant ses papiers qu'il avait les capacités affaiblies. Il a aussitôt procédé à son arrestation et l'a conduit au poste pour se soumettre à l'alcootest. Il avait un taux de plus de 200 mg d'alcool dans le sang. 

Qui plus est, il s'agissait d'une récidive en la matière pour ce jeune conducteur. Son véhicule a donc été saisi sur le champ pour une période de 90 jours et son permis suspendu pour 90 jours. Un constat d'infraction lui a également été remis pour son excès de vitesse.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer