Le dossier de Marc Perron reporté au 21 avril

Marc Perron... (François Gervais)

Agrandir

Marc Perron

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La cause de Marc Perron, cet homme au lourd passé judiciaire qui a agressé une adolescente avec une masse sur la rue Laviolette à Trois-Rivières le 13 octobre 2015, a été reportée au 21 avril.

La Couronne a en effet demandé au tribunal qu'un délai supplémentaire lui soit accordé en lien avec l'évaluation psychiatrique de Perron.

La procureure aux poursuites criminelles et pénales, Me Marie-Ève Paquet, voudrait en effet obtenir certaines précisions sur ce rapport portant sur le niveau de dangerosité de Perron.

On sait qu'une requête visant à le faire déclarer délinquant dangereux ou à contrôler sera éventuellement déposée en vue de la sentence.

Cette requête est basée notamment sur les antécédents judiciaires de Perron concernant des dossiers de voies de faits armées, de menace, d'agression sexuelle, de séquestration et d'attouchements sexuels.

L'avocat de Perron, Me Yvan Braun, entend poursuivre l'étude du dossier lorsque le rapport sera complété.

Rappelons que Marc Perron a plaidé coupable en septembre 2016 à des accusations de voies de fait graves et de séquestration en lien avec un événement survenu en octobre 2015.

Il avait agressé sans raison une adolescente de 14 ans sur la rue Laviolette à Trois-Rivières en lui assénant 14 coups de masse. La victime avait subi un traumatisme crânien sévère et un choc post-traumatique.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer