Production de cannabis: Daniel Hébert prend le chemin de la prison

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) Daniel Hébert, un individu d'une quarantaine d'années, a plaidé coupable, mardi, au palais de justice de La Tuque à une accusation de production de cannabis. Il a été condamné à 9 mois d'emprisonnement.

Il était accusé d'avoir produit du cannabis sur un terrain de la rue Bourassa entre le 1er août 2015 et le 17 septembre 2015. 

Une centaine de plants, dont 79 appartenaient à l'accusé, avaient été repérés lors d'un vol en hélicoptère aléatoire dans le cadre du programme Cisaille 2.0 de la Sûreté du Québec. 

L'enquête policière avait permis de relier Daniel Hébert à la plantation. L'accusé avait fourni une déclaration incriminante.

Les deux avocats ont soumis une suggestion commune à la juge Dominique Slater de la Cour du Québec. La juge a entériné la suggestion et a condamné Daniel Hébert à 9 mois d'emprisonnement. 

L'homme devra également se soumettre à une ordonnance de probation de 2 ans où il devra, entre autres, garder la paix et avoir une bonne conduite. 

Il lui sera également interdit d'avoir des armes à feu pour une période de 10 ans.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer