Après la neige, la neige!

Les conditions routières étaient difficiles pour tout le... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Les conditions routières étaient difficiles pour tout le monde, lundi matin, y compris pour ce chauffeur d'autobus qui a dérapé au coin de la rue Frigon et de l'avenue Saint-Marc à Shawinigan.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La région a connu un difficile début de journée, lundi, en raison de la bonne bordée de neige reçue dans la nuit de dimanche à lundi et un scénario presque identique va se répéter dans quelques heures.

La Mauricie ne manque pas de neige, comme... (François Gervais, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

La Mauricie ne manque pas de neige, comme en témoigne ce panneau d'arrêt situé à l'angle de la 109e Rue et de la 117e Rue à Shawinigan.

François Gervais, Le Nouvelliste

La dernière bordée a laissé autour de 20 centimètres dans les secteurs longeant le fleuve Saint-Laurent, causant certains problèmes au niveau de la circulation automobile, alors que La Tuque a reçu moins de 10 centimètres. Dès mardi soir, la région sera de nouveau atteinte par une dépression qui devrait laisser 15 centimètres de neige. Et peut-être plus.

«Le système va toucher tout le sud du Québec, de Gatineau à Québec, et la Mauricie. Ça va toucher toute la vallée du Saint-Laurent de mardi soir à mercredi», confirme Simon Legault, météorologue d'Environnement Canada.

Le prochain système ajoutera une couche à ce qu'on a connu en février, un mois dont les chutes de neige sont nettement plus importantes qu'en janvier.

«Depuis le début de février, Trois-Rivières a reçu 30 centimètres, plus la vingtaine qu'on vient de recevoir. Depuis le début de l'hiver, la région a reçu 170 centimètres. C'est près de la normale qui est de 175, 180 centimètres. On rattrape le temps perdu», ajoute M. Legault, en précisant que la prochaine dépression qui touchera le Québec réserve près de 50 centimètres et des vents de 80 km/h pour le sud du Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse.

Le début de journée de mercredi pourrait ressembler à ce qu'on a connu lundi. Quelques dizaines de sorties de route et collisions ont été observées sur le territoire de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

La neige qui recouvrait les routes a rendu ces dernières particulièrement glissantes à certains endroits. Ça a été le cas sur l'autoroute 40, où différentes collisions se sont produites entre 6 h 45 et 8 h 30. Deux véhicules se sont tamponnés vers 8 h 25 en direction est à la hauteur de la sortie des Estacades. D'autres sorties de route et collisions ont été notées entre Champlain et Sainte-Anne-de-la-Pérade et à la hauteur du secteur Pointe-du-Lac.

Certaines personnes impliquées dans ces incidents ont subi des blessures mineures.

Du côté de la Sécurité publique de Trois-Rivières, le bilan diffusé après l'heure de pointe matinale faisait état de huit accidents. Un seul a causé des blessures légères. Un conducteur a perdu la maîtrise de son véhicule pour aller percuter un garde-fou de l'autoroute 40 à la sortie du boulevard des Récollets. L'accident s'est produit peu après minuit.

Six autres accidents ont entraîné des dégâts matériels. Un accident hors route s'est également produit lundi matin.

Opération déneigement

À l'instar des autres municipalités de la région, Trois-Rivières a amorcé durant la nuit de lundi ses travaux de déneigement des routes. Maintenant que cette tâche est accomplie, le nettoyage des rues et le transport de la neige occuperont les prochains jours.

«Durant le jour, il y a 110 équipements sur les routes, alors que cette nuit (la nuit dernière), ça va monter jusqu'à 180 véhicules de toutes les sortes», explique Yvan Toutant, porte-parole de la Ville de Trois-Rivières.

Selon les statistiques compilées par la Ville de Trois-Rivières, près de 200 centimètres de neige ont été reçus jusqu'à maintenant. C'est sans compter la quinzaine de centimètres de neige prévus pour mardi soir et mercredi. L'ajout de cette neige va prolonger les travaux de déneigement, si bien que le stationnement de nuit à Trois-Rivières a de fortes chances d'être interdit pour le reste de la semaine.

Par ailleurs, le dépôt à neige de Trois-Rivières a été le théâtre d'un incident sans conséquence grave, jeudi dernier. Un camion chargé de neige s'est renversé sur le côté, car lors du déchargement du camion, une partie de la neige est restée collée sur un côté de la benne. Les nouvelles mesures mises en place depuis la mort d'un camionneur, en janvier, ont toutefois permis de corriger la situation en 30 minutes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer