90 jours de prison pour une récidiviste de l'alcool au volant

Une femme de 34 ans devra purger une peine d'emprisonnement de 90 jours après... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Une femme de 34 ans devra purger une peine d'emprisonnement de 90 jours après avoir été épinglée pour une troisième fois à conduire un véhicule avec les facultés affaiblies par l'alcool.

Cette résidente de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, Annick-Andrée Martin, a été interceptée en mai 2014 par les policiers de la Sûreté du Québec sur l'autoroute 40. La police avait été avisée par des employés du ministère des Transports. 

Ces travailleurs avaient remarqué la présence d'une voiture en panne, vers 7 h 30, et soupçonnaient que la conductrice était en état d'ébriété. 

Un test d'alcoolémie a démontré qu'elle avait 119 milligrammes d'alcool par 100 millilitres de sang, alors que la limite permise par la loi est de 80 milligrammes d'alcool par 100 millilitres de sang.

Inscrite à une thérapie pour régler son problème d'alcool, cette femme pourra purger sa peine de façon discontinue, du lundi au mercredi. 

Il lui est interdit de conduire un véhicule à moteur pour les deux prochaines années.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer