Pitbull: «Un accident de trop»

Gaston Vadnais... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Gaston Vadnais

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) «C'est un accident de trop. Depuis ce qui est arrivé à ma soeur, on devrait avoir quelque chose de concret en terme de règlement.»

Gaston Vadnais, initiateur d'un mouvement pour interdire l'arrivée de pitbulls au Québec, a réagi ainsi après avoir appris qu'un enfant de 7 ans a été attaqué par un pitbull en fin de semaine à Montréal. 

Le frère de Christiane Vadnais, victime d'une attaque meurtrière d'un pitbull en juin dernier, se fait tenace: le gouvernement du Québec doit légiférer en matière de contrôle des chiens dangereux afin d'interdire leur présence sur le territoire de la province.

«J'ai fait des demandes pour la sécurité du public. Ça prend une loi provinciale. Il faut un appui solide. On a des lois contre la boisson au volant et on a réduit le nombre d'accidents à ce niveau. Si on interdit les pitbulls avec une loi, on fera un pas vers l'avant.

Un moment donné, il faut être logique. Ça prend l'interdiction du pitbull au Québec. Les gens qui en ont déjà pourront les garder, mais les faire castrer. Il y a tellement de races de chien pour se satisfaire.»

M. Vadnais attend impatiemment des nouvelles de ses démarches auprès du gouvernement du Québec. Il espère obtenir un rendez-vous rapidement avec son député, Marc H. Plante, pour connaître la suite du dossier.

«Le pitbull a été créé pour l'attaque. On ne sait jamais quand il va réveiller son instinct animal et qu'il va attaquer. Les séquelles sont très graves pour la victime et la personne reste marquée pour le restant de ses jours. Les gens vont encore dire que c'est la première fois que ça arrive. Mais si on n'avait pas ces chiens-là, on éviterait beaucoup de morsures et de blessures.»

Au bureau du député de Maskinongé, on confirme qu'une rencontre avec Gaston Vadnais pourrait avoir lieu aussi tôt que cette semaine afin de faire le suivi de ce dossier.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer