Six mois de prison pour Guy Harvey

Guy Harvey a écopé de six mois de... (Audrey Tremblay, Le Nouvelliste)

Agrandir

Guy Harvey a écopé de six mois de prison. Le Latuquois avait fait beaucoup parler de lui à l'été 2015 alors qu'il avait logé un appel à la ligne Info-crime pour dire qu'une bombe allait exploser au mariage de Julie Snyder et Pierre Karl Péladeau.

Audrey Tremblay, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) Guy Harvey était de retour au palais de justice de La Tuque, mardi. Il a été condamné à six mois d'emprisonnement pour avoir omis de se conformer à une ordonnance d'interdiction.

L'individu a été pris à consulter des sites Web alors qu'il lui était interdit d'utiliser Internet ou tout autre réseau numérique. 

Guy Harvey aurait envoyé une photo de femme nue à un ami en utilisant la tablette et le compte Facebook d'une voisine. Il aurait par la suite eu des conversations à caractère sexuel toujours en utilisant le Facebook de la voisine. Le sexagénaire a avoué les gestes qui lui étaient reprochés. 

«Monsieur a collaboré dès son arrestation. Il a raconté son utilisation d'Internet dans les moindres détails aux policiers», a fait valoir son avocate, Me Mélanie Ricard.

«Mon client est reconnu pour avoir des problèmes psychologiques et il bénéficie d'un certain suivi», a-t-elle ajouté.

Le juge l'a donc condamné à six mois de prison, moins le temps préventif. Guy Harvey, qui est détenu depuis son arrestation, devra donc purger encore 106 jours.

«On émet des ordonnances dans le but d'assurer la protection du public. Vous devez respecter ces conditions-là», a affirmé le juge David Bouchard.

Rappelons que Guy Harvey avait été reconnu coupable récemment de leurre et de bris de conditions au début de l'été 2016. Il avait d'ailleurs été condamné à sept mois d'emprisonnement. L'individu était toujours sous une ordonnance de probation. 

Le Latuquois avait fait beaucoup parler de lui à l'été 2015 alors qu'il avait logé un appel à la ligne Info-crime pour dire qu'une bombe allait exploser au mariage de Julie Snyder et Pierre Karl Péladeau. Guy Harvey, qui a logé l'appel de sa résidence, avait commis le geste deux jours avant le mariage du célèbre couple. 

Il avait été condamné à deux ans de probation et 200 heures de travaux communautaires.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer