Sentence en janvier pour l'homme qui a filmé sa soeur nue

C'est le 11 janvier que sera prononcée la sentence de ce jeune homme qui a... (Photo Daniel Acker, archives Bloomberg)

Agrandir

Photo Daniel Acker, archives Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) C'est le 11 janvier que sera prononcée la sentence de ce jeune homme qui a filmé sa soeur nue et qui a diffusé la vidéo sur le Web.

Lors du retour en cour de l'individu jeudi matin, le juge Jacques Trudel lui a en effet annoncé qu'une place était disponible pour lui au Centre de détention de Percé. À la lumière des suggestions émises par un sexologue et un agent de probation, il compte bien l'envoyer dans cet établissement provincial afin qu'il bénéficie du traitement pour les délinquants sexuels. Il lui reste par contre le quantum de la peine à déterminer, qui sera connu le 11 janvier.

Rappelons que l'individu de Trois-Rivières, dont on doit taire l'identité pour protéger celle de sa soeur, a filmé celle-ci à son insu dans une salle de bains pour ensuite diffuser la vidéo à plusieurs reprises sur le Web pendant plus d'une année. La jeune fille n'avait que 17 ans. Des plaintes ont été portées et les policiers ont fait plusieurs démarches pour retirer la vidéo mais à chaque fois, elle était remise en ligne. Au terme d'une seconde arrestation, le jeune homme de 26 ans a finalement plaidé coupable à des chefs de possession et distribution de pornographie juvénile et à des bris d'engagements. 

Le procureur de la Couronne, Me Jean-Marc Poirier, réclame une peine de deux ans de prison (en tenant compte de la détention provisoire) pour les crimes qui lui sont reprochés. L'avocat de la défense, Me Alexandre Biron, suggère pour sa part une peine de 11 mois.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer