Complot pour meurtres: Guillaume Picotte veut être libéré

Guillaume Picotte, 18 ans de Saint-Paulin, fait face... (Tirée de Facebook)

Agrandir

Guillaume Picotte, 18 ans de Saint-Paulin, fait face à sept chefs d'accusation.

Tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Guillaume Picotte, ce jeune coaccusé dans une affaire de complot pour meurtres à Trois-Rivières, tentera vraisemblablement d'obtenir une libération provisoire durant les procédures judiciaires intentées contre lui.

Lors du retour du jeune homme vendredi devant la Cour supérieure, son avocat Me Guy Quirion a en effet annoncé qu'il voulait présenter une requête en cautionnement. Celle-ci pourrait être débattue en janvier prochain. 

Quant au dossier principal, il a été reporté au prochain terme des assises le 7 avril prochain. 

Rappelons que Guillaume Picotte et un individu d'âge mineur sont accusés d'avoir comploté pour assassiner l'ex-copine de l'un deux, pour tuer son père, sa mère et son frère. À l'issue de l'enquête préliminaire, le juge Jacques Trudel avait libéré Picotte des accusations de complot pour meurtre de l'adolescente et de son frère. 

Les accusations de complot pour meurtre du père et de la mère de la jeune fille sont par contre maintenues contre lui. 

Picotte est aussi accusé de complot pour enlever l'adolescente, de complot pour s'introduire par effraction dans la résidence de celle-ci, de complot pour commettre des vols qualifiés, de tentative d'introduction par effraction dans ladite maison et de possession d'armes blanches dans un dessein dangereux.

Quant à l'accusé d'âge mineur, il doit revenir devant le tribunal le 20 décembre.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer