Palais de justice de Trois-Rivières: les audiences reprennent

Les constables spéciaux ont entamé des mesures de... (Photo: François Gervais)

Agrandir

Les constables spéciaux ont entamé des mesures de visibilité, notamment avec le port du pantalon de camouflage et du t-shirt avec une étoile de shériff.

Photo: François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) La situation est revenue peu à peu à la normale, vendredi au palais de justice de Trois-Rivières. Alors que la veille, les activités avaient été paralysées en partie en raison des moyens de visibilité entrepris par les constables spéciaux, les audiences se sont déroulées comme prévu vendredi, et ce, dans toutes les salles du palais de justice.

Rappelons que jeudi, le juge Guy Lambert avait demandé au constable présent en salle 206 de quitter étant donné qu'il ne portait pas l'uniforme réglementaire et qu'il ne respectait donc pas le décorum. 

Devant l'absence de constables spéciaux, des procureurs de la Couronne ont refusé de procéder dans certains dossiers, indiquant qu'ils n'étaient pas à l'aise de poursuivre, ne pouvant être assurés de leur propre sécurité ainsi que de celle du public.

Vendredi matin, alors qu'il siégeait en salle 201 où se sont déroulés quelques procès, le juge Lambert a ouvert les audiences en indiquant à la constable présente qu'il se ralliait à ses collègues de la magistrature et qu'il allait procéder en tolérant la présence des constables, même sans l'uniforme réglementaire.

Rappelons que les constables spéciaux du gouvernement ont entrepris des moyens de visibilité afin de dénoncer la lenteur des négociations en lien avec le renouvellement de leur convention collective, échue depuis mai 2015. 

Le principal point en litige concerne le rangement salarial, pour lequel le ministère refuserait de reconnaître qu'il n'a pas fait l'objet d'une entente négociée de bonne foi entre les deux parties, comme ce fut le cas pour les agents de conservation de la faune et les agents des services correctionnels, soutient le syndicat.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer