Projet Nandou: une conférence préparatoire le 12 janvier

Les dossiers de 37 des 39 individus arrêtés dans le cadre du projet Nandou... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Les dossiers de 37 des 39 individus arrêtés dans le cadre du projet Nandou étaient de retour au palais de justice de Trois-Rivières mardi.

D'une part, le procureur de la Couronne, Me Benoît Larouche, a confirmé que la preuve avait été divulguée aux avocats de la défense depuis le 11 novembre ou du moins qu'elle était désormais disponible. 

Par la suite, les parties ont discuté une bonne partie de la journée pour déterminer quels seraient les prévenus qui allaient se prévaloir d'une enquête préliminaire avant l'étape du procès et sur quels chefs d'accusations.

Il a aussi été question des admissions possibles entre les parties et de témoins que la défense voulait faire entendre. En présence du juge Jacques Trudel, il a finalement été convenu de tenir une conférence préparatoire le 12 janvier en vue de l'enquête préliminaire.

C'est à ce moment que les accusés décideront de la suite des choses dans leur dossier respectif. Dès lors, certains indices laissent présager que le débat portera sur les accusations de gangstérisme. Cette enquête préliminaire devrait donc se tenir à la fin mars et durer une semaine.

Tout dépendant de leur implication dans le réseau, les prévenus font face à des accusations de gangstérisme, production, complot, trafic de cannabis et/ou de cocaïne. La majorité ont été remis en liberté durant les procédures. Ils étaient pour la plupart absents du palais de justice mardi.

Rappelons que les forces de l'ordre ont procédé à une vaste opération le 31 mars dernier qui avait conclu au démantèlement d'un réseau majeur de trafic de stupéfiants en Mauricie qui fournissait des clients à Québec, à Montréal et au Saguenay.

Des perquisitions ont eu lieu dans une quarantaine d'endroits. La rafle policière a permis de saisir près de 100 kg de cannabis et 5000 plants et boutures de cannabis.

Plus de 100 000 $ en argent liquide, 15 véhicules, 28 armes, des téléphones cellulaires et du matériel servant à la production et à la vente de stupéfiants avaient aussi été perquisitionnés.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer