Un ex-Trifluvien trouvé mort en Alberta

Michel Lemire... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Michel Lemire

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La Gendarmerie royale du Canada poursuit son enquête afin d'élucider la mort de Michel Lemire, un Trifluvien d'origine, survenue en Alberta le 14 novembre.

Il y a un peu plus d'une semaine, le corps de cet homme de 58 ans a été découvert partiellement submergé dans l'eau de la rivière Bow, en plein coeur de Banff. L'homme était un résident de cette ville.

La police a lancé un appel au public pour obtenir des informations sur ce décès toujours considéré comme suspect.

«On n'écarte aucune hypothèse, confirme le sergent Jacquelin Poitras, du service des relations publiques au bureau d'Edmonton de la GRC. On aimerait avoir un témoin de cet événement. Mais on n'a rien reçu comme informations des résidents.»

Selon le sergent Poitras, le corps de Michel Lemire n'affichait pas de trace de violence lorsqu'il a été retrouvé en bordure de cette rivière. La GRC attend toujours les résultats de l'autopsie afin d'en savoir davantage sur les circonstances de cette mort.

Une chose semble cependant sûre: Michel Lemire n'était pas en train de se balader le long de la rivière ou de pratiquer un sport nautique. Les rives sont jonchées de roches et à cette période de l'année, la température de l'eau n'est pas très invitante.

«L'eau qui coule dans la rivière provient des glaces et de la neige des montagnes situées au nord. L'eau est toujours très froide. S'il est tombé dans la rivière, la température est si froide qu'il aurait eu de la misère à sortir de là», ajoute le sergent Poitras.

Michel Lemire serait originaire du quartier Sainte-Marguerite. Il travaillait dans le domaine de la restauration.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer