Marc Perron envoyé en évaluation à Pinel

Marc Perron... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Marc Perron

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Comme prévu, la Couronne a présenté une requête, mercredi, pour que Marc Perron soit déclaré délinquant dangereux ou à contrôler.

Lors du retour devant le tribunal de Perron, la procureure de la Couronne, Me Marie-Ève Paquet, a annoncé avoir obtenu les autorisations nécessaires de ses supérieurs. Le tribunal a donc prononcé une ordonnance d'évaluation. 

Marc Perron, qui est défendu par Me Yvan Braun, sera donc envoyé à l'Institut Philippe-Pinel pour y faire l'objet d'une évaluation visant à déterminer s'il doit être soumis à des mesures plus restrictives en vertu du statut de délinquant. Il sera ramené en cour le 9 janvier.

Marc Perron est cet individu qui avait agressé sans aucune raison une adolescente de 14 ans sur la rue Laviolette à Trois-Rivières le 13 octobre 2015 en lui avait assénant 14 coups de masse. Cette dernière avait subi un traumatisme crânien sévère et un choc post-traumatique. 

La requête de la Couronne pour le faire déclarer délinquant dangereux ou à contrôler tient compte de la gravité de ce crime et de ses antécédents judiciaires. 

En 1995, celui-ci avait été impliqué dans une affaire de voies de fait armées, séquestration et menaces sur une jeune fille. 

En 1996, il avait été reconnu coupable d'agression sexuelle et de séquestration d'une autre mineure. Finalement, il s'était livré à des attouchements sexuels sur un garçon de 11 ans en 2010.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer