Un clown terrifiant à Shawinigan

Les policiers de la Sûreté du Québec recherchaient... (Archives)

Agrandir

Les policiers de la Sûreté du Québec recherchaient vendredi soir à Shawinigan une personne portant un costume de clown terrifiant qui a menacé une dame avec une hache.

Archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) À quelques jours de l'Halloween, le phénomène des clowns terrifiants semble avoir atteint la région. Les policiers de la Sûreté du Québec recherchaient vendredi soir un individu déguisé en clown qui aurait menacé une dame avec une hache.

L'événement se serait produit vers 21 h 50 près du 1213 de l'avenue de Grand-Mère. Dès leur arrivée sur les lieux, les patrouilleurs ont fait du ratissage pour retrouver l'auteur de cette très mauvaise blague. Ceux-ci n'ont toutefois pas retrouvé l'individu.  

Personne n'a été blessé dans cette histoire. Et personne ne sait, à part le fameux clown, si la hache était véritable ou s'il s'agissait d'un jouet.

La Sûreté du Québec veut décourager ce type de plaisanterie. Le corps policier affirme qu'il n'hésitera pas à intervenir lorsque survient ce type de situation, car après tout, il s'agit d'un délit punissable par le Code criminel.

Il ne s'agit pas du premier incident du genre à survenir dans la région dernièrement. Rappelons que deux plaisantins costumés en clowns terrifiants ont récemment suivi trois jeunes élèves de l'école secondaire des Chutes à Shawinigan. 

Une plainte avait alors été portée à la Sûreté du Québec. Les adolescents avaient dû demander pardon aux jeunes filles.  

Au Québec, deux adolescents de la Montérégie ont dernièrement été arrêtés pour des crimes commis alors qu'ils portaient des déguisements de clown maléfique. 

C'est dans ce contexte que les élèves de l'école secondaire des Chutes ont eu une directive de la Commission scolaire de l'Énergie expliquant qu'il était interdit de porter pour l'Halloween des costumes de clown ainsi que de porter des armes, même si elles sont fausses. 

Du côté de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy, les objets à connotation violente sont interdits. Les élèves ne peuvent pas porter de masque et doivent respecter le code de vie de l'école. Par exemple, si les camisoles sont interdites normalement, elles le seront également dans les déguisements. 

Depuis longtemps exploité dans la littérature et le cinéma d'horreur, le phénomène des clowns terrifiants rattrape maintenant la réalité. L'Agence France-Presse relatait il y a quelques jours le cas d'un jeune homme de 19 ans attaqué en Autriche par trois individus déguisés en clowns. 

Une jeune fille de 16 ans de ce pays européen a aussi été blessée en fuyant un clown qui l'avait agressée dans un garage souterrain. Plus récemment, une joggeuse s'est blessée en tombant dans un fossé alors qu'elle fuyait une personne déguisée en clown sinistre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer