Fraude de 150 000 $: Manon Saint-Yves plaide coupable

Le palais de justice de Trois-Rivières... (François Gervais)

Agrandir

Le palais de justice de Trois-Rivières

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Manon Saint-Yves a plaidé coupable vendredi à un chef de fraude de plus de 5000 $ commise contre des compagnies appartenant à Rosaire Hébert.

Elle a profité de ses fonctions de commis comptable au sein des entreprises de M. Hébert pour détourner des fonds en 2012 et 2013.

Elle aurait notamment fait des virements bancaires dans son propre compte pour un total de 150 000 $. 

C'est du moins ce qu'elle a admis, vendredi, dans le cadre de son plaidoyer de culpabilité au palais de justice de Trois-Rivières.

Au départ, la victime avait par contre évalué ses pertes à plus de 300 000 $. La prévenue avait ainsi floué Courtage Rosaire Hébert, Groupe CRH Division produits et services financiers et une compagnie à numéros, toutes des propriétés de Rosaire Hébert. 

La sentence a été reportée au 20 janvier. Son avocat Me Alexandre Biron a par ailleurs annoncé au tribunal qu'une suggestion commune de sentence sera alors soumise, soit un an de prison ferme. Il a aussi rappelé que sa cliente souffrait de problèmes de santé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer