Des clowns terrifiants vus dans la région

Le phénomène des clowns terrifiants a fait son... (Agence France Presse)

Agrandir

Le phénomène des clowns terrifiants a fait son apparition dans la région au cours des derniers jours.

Agence France Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mathieu Lamothe, La Presse
Le Nouvelliste

À quelques jours de l'Halloween, l'inquiétant phénomène des clowns terrifiants, qui prend de plus en plus d'ampleur sur les réseaux sociaux, a récemment fait son apparition dans la région.

Trois jeunes filles fréquentant l'école secondaire des Chutes à Shawinigan l'ont appris à leurs dépens alors qu'elles ont été suivies à leur sortie de l'école par trois jeunes hommes portant des accoutrements clownesques. 

L'événement, qui est survenu en fin de journée le 13 octobre dernier, a été signalé à la Sûreté du Québec (SQ) quatre jours plus tard, soit le 17 octobre. Deux des trois plaisantins se sont excusés auprès des jeunes filles et ont reconnu que leur blague était de mauvais goût.

Une rumeur à l'effet que des clowns terrifiants avaient été aperçus dans le secteur de l'aréna de Nicolet au cours de la journée de mercredi a également circulé à l'intérieur des murs de l'école primaire Curé-Brassard. 

Une lettre a d'ailleurs été envoyée aux parents des élèves de l'école, située dans le même secteur que l'aréna, pour les informer qu'il n'en était rien.

Dans la même communication, la direction fait également état de la présence d'individus déguisés en clowns dans le secteur du bois des soeurs et assure qu'elle a pris les mesures requises et que les enseignants avaient fait les interventions nécessaires auprès des élèves afin de les rassurer.

Bien qu'aucune accusation n'ait été portée dans ces cas précis, la Sûreté du Québec tient à rappeler que les gestes posés par des individus costumés peuvent entraîner des accusations criminelles, et ce, même si leur objectif n'est que de faire une blague.

Deux adolescents de la Montérégie ont d'ailleurs été arrêtés jeudi matin pour des crimes qu'ils auraient commis vêtus d'un costume de clown.

Selon le Service des enquêtes sur les crimes majeurs de la SQ, un des deux suspects, habillés en clown, aurait fait peur à un groupe de jeunes qui se trouvaient sur un terrain sportif de Saint-Rémi, mercredi soir. Un ado apeuré du groupe aurait alors été attaqué par le suspect, après être tombé au sol dans sa fuite.

Autres cas

Dans la même soirée, le suspect et ses complices se sont rendus à Sainte-Clothilde, la municipalité voisine de Saint-Rémi, sur la rive sud de Montréal. Le second suspect s'en serait alors pris à un autre groupe de jeunes, toujours vêtu d'un costume de clown terrifiant.

Un des deux adolescents déguisés en clown a comparu en Chambre jeunesse du palais de justice de Longueuil jeudi après-midi.

Il a été accusé de voies de fait armées, d'avoir porté une arme dans un dessein dangereux, de déguisement et de séquestration. 

Il est resté détenu au terme de sa comparution et reviendra en cour vendredi pour son enquête en remise en liberté. Le second suspect a été libéré pour une promesse de comparaître.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer