Vol de sirop d'érable: les 14 jurés choisis

Le vol de sirop d'érable a été commis... (Photo: Sylvain Mayer Le Nouvelliste)

Agrandir

Le vol de sirop d'érable a été commis dans cet entrepôt de Saint-Louis-de-Blandford.

Photo: Sylvain Mayer Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Maintenant que les jurés ont été choisis pour le dossier du vol de sirop d'érable, le procès de Richard Vallières, de Raymond Vallières, de Jean Lord et d'Étienne St-Pierre prendra son envol dès jeudi.

Quelque 449 personnes avaient reçu une convocation de la cour pour participer éventuellement à ce procès en tant que juré. De ce total, 267 étaient présentes lundi matin au palais de justice de Trois-Rivières, les autres ayant profité d'une exemption. Le nombre de candidats jurés était tel que la salle 220 a dû être utilisée, la salle 201 étant pleine à craquer.

L'exercice de trouver 14 jurés (12 en titre et deux substituts) s'est déroulé rondement jusqu'en début d'après-midi. De nombreux candidats ont été libérés sans avoir à répondre aux questions du juge Raymond W. Pronovost.

Le travail des avocats et du juge Pronovost se poursuivra mardi et mercredi, alors que les procédures de voir-dire seront soumises pour fin d'admission comme preuves. Les 14 jurés entreront en action jeudi pour le début du procès comme tel avec la participation de plus de 60 témoins civils et de plus de 30 policiers. Le procès devrait durer environ huit semaines.

Richard Vallières, considéré comme une tête dirigeante présumée, est accusé d'avoir volé du sirop d'érable à Saint-Louis-de-Blandford entre août 2011 et juillet 2012. Vallières et Étienne St-Pierre sont accusés de trafic de sirop durant la même période, sachant que ledit sirop a été obtenu par acte criminel. Raymond Vallières et Jean Lord sont accusés de possession de sirop d'érable dans le but de trafic, sachant que le produit a été obtenu par acte criminel.

Le vol de sirop d'érable dans l'entrepôt de la Fédération des producteurs acéricoles de Saint-Louis-de-Blandford représente une valeur de 22 millions de dollars. Plusieurs personnes ont déjà plaidé coupable à ce vol de 9500 barils contenant six millions de livres de sirop d'érable.

Tout juste avant le choix des jurés, le juge Raymond W. Pronovost a refusé d'acquiescer à la demande de Me François Poirier de se retirer du dossier de Jean Lord. Me Poirier plaidait une divergence d'opinion entre lui et son client pour appuyer sa demande.

Rappelant à Lord que Me Poirier était son cinquième avocat et que le procès était sur le point de commencer, le juge Pronovost a décidé que pour l'instant, la requête était rejetée. Me Poirier demeure ainsi son procureur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer