Un signaleur routier happé sur l'autoroute 40

Un signaleur routier a été happé alors qu'il... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Un signaleur routier a été happé alors qu'il venait de replacer un cône sur l'autoroute 40 en direction est.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sainte-Anne-de-la-Pérade) Un signaleur routier a été blessé sérieusement, mercredi avant-midi, après avoir été happé par une voiture dans une zone de travaux sur l'autoroute 40 à la hauteur de Sainte-Anne-de-la-Pérade.

À cette hauteur, des travaux d'asphaltage sont réalisés sur la portion ouest de l'autoroute, si bien que la circulation est déviée sur la portion est et la circulation se fait à contresens, une voie dans chaque direction.

Selon les observations des témoins et de la Sûreté du Québec, l'homme employé de la firme Signalétik avait stationné son véhicule sur l'accotement en direction est afin d'aller replacer un cône servant à délimiter les voies pour la circulation à contresens.

C'est lors de son retour vers son véhicule qu'il aurait été happé par un véhicule à bord duquel prenaient place quatre personnes. Il a été transporté en ambulance pour soigner de sérieuses blessures, mais son état était considéré comme stable en fin d'après-midi, a confirmé la porte-parole de la Sûreté du Québec, Annie Thibodeau.

La vitesse étant réduite à 90 km/h dans cette zone en raison des travaux, il n'a pas été possible, mercredi de déterminer sur le coup si le conducteur du véhicule respectait les limites de vitesse. 

Un enquêteur spécialiste en reconstitution de la Sûreté du Québec est arrivé sur place en milieu d'après-midi afin de commencer l'enquête, qui visera à déterminer si des éléments de nature criminelle ou de négligence sont à l'origine de l'accident. La vitesse du véhicule, mais également les agissements du signaleur seront évalués afin de déterminer la cause réelle de l'accident.

L'autoroute 40 en direction est a été fermée à cette hauteur durant de longues heures, le temps de mener l'enquête. La circulation a été déviée par la route 138 sur près de 14 kilomètres entre Sainte-Anne-de-la-Pérade et Deschambault-Grondines. À certains moments, un important bouchon de circulation était visible à cette hauteur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer