Opération provinciale contre le cellulaire au volant

Tous les services de police québécois se mobiliseront pendant la semaine du 26... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Tous les services de police québécois se mobiliseront pendant la semaine du 26 septembre pour tenir une opération concertée visant l'utilisation du téléphone cellulaire au volant. Les agents porteront une attention particulière à ce comportement fautif et interviendront aussi si d'autres infractions sont commises.

En vertu de l'article 439.1 du Code de la sécurité routière, le seul fait de tenir en main, tout en conduisant, un appareil disposant d'une fonction téléphonique constitue une infraction. Celle-ci est passible d'une amende de 80 $ (120 $ avec tous les frais) et l'ajout de quatre points d'inaptitude au dossier du conducteur pris en faute.

L'opération est issue d'un partenariat impliquant l'Association des directeurs de police du Québec, la Sûreté du Québec (SQ) et le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Lors de cette opération, les policiers interviendront si d'autres infractions au Code de la sécurité routière ou au Code criminel sont commises.

Pour sa part, la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) mène depuis le 19 septembre une campagne de sensibilisation ayant pour thème de «Texter au volant, c'est se foutre des conséquences».

Avec La Presse Canadienne

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer