Vol de sirop d'érable: un premier procès le 17 octobre

Le palais de justice de Trois-Rivières... (François Gervais)

Agrandir

Le palais de justice de Trois-Rivières

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Une première vague d'accusés dans l'histoire de vol, de complot pour vol et de trafic de sirop d'érable se mettra en branle le 17 octobre au palais de justice de Trois-Rivières.

Richard Vallières (considéré comme une présumée tête dirigeante), Raymond Vallières, Jean Lord et Étienne St-Pierre seront confrontés à la justice durant un procès qui devrait durer huit semaines.

Les frères Avick, Inouk et Teriak Caron, Robert McLean, Sylvain Bourassa et Johnny Hazen sont pour leur part convoqués le 16 janvier pour subir leur procès. Onze semaines devraient être requises afin de réaliser cette étape. 

La tenue de deux procès est nécessaire, car certains accusés vont être appelés à témoigner contre d'autres accusés. La composition du jury se fera en ouverture des deux procès.

Il faut s'attendre à ce que de nombreuses personnes viennent témoigner si on considère que près de 300 témoins civils ont été rencontrés et que près de 350 policiers ont été impliqués dans cette histoire.

Le vol de sirop d'érable à l'entrepôt de la Fédération des producteurs acéricoles de Saint-Louis-de-Blandford a fait grand bruit dans les médias. Plusieurs personnes ont déjà plaidé coupable pour leur participation à ce vol de 9500 barils contenant six millions de livres de sirop d'érable dont la valeur est estimée à 22 millions de dollars. Cette quantité de sirop a été volée durant l'espace d'un an et transportée par camion dans d'autres entrepôts au Québec et au Nouveau-Brunswick.

Demande d'arrêt des procédures

Deux accusés dans cette affaire, Richard Vallières et Étienne St-Pierre, contestent par la voix de leur avocat les délais judiciaires de cette cause, eux qui ont été arrêtés en décembre 2012. Ils souhaitent ainsi faire tomber les accusations qui pèsent contre eux.

La question des délais judiciaires meublera la conférence préparatoire qui débute le 30 septembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer