Les faits divers en bref

Une cycliste sur un vélo d'enfant happée par une voiture (Archives Le Nouvelliste)

Agrandir

Archives Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une cycliste sur un vélo d'enfant happée par une voiture

Une femme circulant sur un vélo d'enfant sur la rue Bostonnais à La Tuque a été happée par une voiture mercredi soir. 

L'accident est survenu près du 372 Bostonnais, entre les rues Saint-Michel et Gouin, vers 18 h. Alors qu'elle circulait à contresens de la circulation sur le vélo d'enfant et tandis qu'il pleuvait, la femme a dévié de sa voie. 

«Une voiture qui circulait n'a pas été en mesure de l'éviter», explique le sergent Claude Denis, porte-parole de la Sûreté du Québec. 

La cycliste a été transportée au centre hospitalier par ambulance. Elle a subi des blessures importantes, mais sa vie n'est pas en danger. 

«La pluie et le vélo mal adapté à sa grandeur sont des hypothèses que nous considérons», précise le policier en ajoutant que l'alcool n'est pas en cause.

Des policiers interviennent près d'une école

Les policiers de la Sécurité publique de Trois-Rivières sont intervenus mercredi au Mauricie english elementary school en raison d'une dame âgée qui criait des jurons près de la clôture de la cour d'école.

Voyant cette situation, des membres du personnel ont déplacé les élèves pour les éloigner. La dame, qui semblait présenter des problèmes de santé mentale, a été rapidement rencontrée par les policiers.

Ceux-ci la connaissaient et ont affirmé à la direction de l'école qu'elle ne représentait pas de danger. La direction de l'école a toutefois rappelé aux élèves de ne pas parler aux personnes à l'extérieur de la cour de l'école.

De plus, la direction a jugé bon d'informer les parents des élèves en fin de journée en envoyant une lettre par courriel.

Accident de travail à Sainte-Geneviève-de-Batiscan: l'identité de la victime dévoilée

La Sûreté du Québec a dévoilé mercredi l'identité de la victime de l'accident de travail mortel survenu mardi après-midi. Il s'agit de Gilbert Champagne, 51 ans, de Sainte-Geneviève-de-Batiscan.

Rappelons que cet homme a perdu la vie mardi alors qu'il travaillait sur le terrain de sa maison en construction.

Pour une raison inconnue, M. Gilbert a chuté du bulldozer sur lequel il se trouvait alors que le véhicule était en marche arrière. L'homme s'est alors retrouvé coincé sous les chenilles du bulldozer. La victime a été transportée au centre hospitalier par ambulance, avant de décéder de ses blessures.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer