Nouvelles accusations contre le Dr Jean-Charles Labbé

Le docteur Jean-Charles Labbé lors d'un de ses... (Photo: François Gervais Le Nouvelliste)

Agrandir

Le docteur Jean-Charles Labbé lors d'un de ses passages au palais de justice.

Photo: François Gervais Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) De nouvelles accusations ont été portées cette semaine au palais de justice de Trois-Rivières contre le Dr Jean-Charles Labbé.

Cette fois-ci, on l'accuse d'harcèlement criminel à l'encontre de ses parents, de s'être livré à des voies de fait contre son père et de lui avoir proféré des menaces. Les gestes qui lui sont reprochés auraient été perpétrés entre le 1er avril et le 12 août dernier. Du même coup, il doit répondre à un chef de bris de probation pour avoir troublé l'ordre public et ne pas avoir eu une bonne conduite.

Lors de sa comparution, la Couronne s'est objectée à sa remise en liberté compte tenu de ses nombreux antécédents judiciaires. Le médecin devra donc revenir en cour ce mercredi pour la tenue de son enquête sur caution.

Ces nouvelles accusations viennent se rajouter à celle portée contre lui en mars dernier pour un autre bris de probation. On lui reproche d'avoir omis ou refusé de se conformer à une condition de sa probation qui était de ne pas consommer d'alcool. Ce délit serait survenu le 8 septembre dernier à Trois-Rivières.

Rappelons que dans le passé, le Dr Labbé a eu de nombreux démêlés avec la justice pour des comportements reliés à un problème de dépendance à l'alcool.

Parmi les infractions qu'il a commises, on dénombre notamment conduite avec les facultés affaiblies, possession d'armes non enregistrées, utilisation négligente d'une carabine à plombs, avoir troublé la paix, menaces, voies de fait et de nombreux bris d'engagements et de probation

En septembre 2014, il avait d'ailleurs été condamné à une peine de six mois de prison. Le Collège des médecins l'avait ensuite radié provisoirement pour état incompatible avec l'exercice de sa profession et entrave au travail d'un officier du Collège. Une radiation de neuf mois lui avait été imposée.

Depuis, il a retrouvé son droit de pratique mais avec une limitation, soit celle de pratiquer uniquement en présence d'une infirmière. Sa clinique médicale est par ailleurs fermée.

Partager

À lire aussi

  • Labbé reprend sa liberté

    Justice et faits divers

    Labbé reprend sa liberté

    Jean-Charles Labbé n'est plus détenu. Le juge Guy Lambert a accepté de lui rendre sa liberté en attendant la suite des procédures pour ses nouveaux... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer