Saisie record de GHB à Trois-Rivières

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamy
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La Sécurité publique de Trois-Rivières a procédé mercredi à une importante saisie de drogues et de stupéfiants dans une résidence de la rue Saint-Georges, à Trois-Rivières.

La perquisition a notamment permis de saisir 9 litres de GHB, aussi connu sous le nom de drogue du viol.

L'opération policière de mercredi s'est révélée être un coup de filet notable dans l'histoire de la police municipale. Selon Carole Arbelot, agente aux relations publiques à la direction de la police de Trois-Rivières, il s'agit de la plus importante saisie de GHB jamais effectuée à Trois-Rivières.

Si la quantité de GHB saisie est déjà impressionnante, la liste des drogues et stupéfiants confisqués par la police ne s'arrête pas là. Au cours de la perquisition, la police a en effet mis la main sur de bonnes quantités de méthamphétamine, d'ecstasy, de cocaïne, de kétamine et de marijuana. Les forces de l'ordre ont aussi trouvé de l'argent et du matériel utilisé à des fins de trafic de stupéfiants sur les lieux.

La Sécurité publique de Trois-Rivières a également procédé à l'arrestation de six personnes âgées de 21 à 33 ans, en lien avec la perquisition. Si quatre d'entre elles ont été libérées par sommation ou sur promesse de comparaître, les deux autres ont été détenues et ont comparu jeudi au palais de justice de Trois-Rivières.

Valérie Robichaud, 31 ans, fait face à trois chefs d'accusation pour trafic de stupéfiants, et à quatre chefs d'accusation pour possession de stupéfiants en vue d'en faire le trafic.

De plus, elle fait face à des accusations de possession de stupéfiants, de possession de biens criminellement obtenus et de contravention d'une ordonnance d'interdiction.

Joffrey Durand Simard, 21 ans, a comparu sous des accusations de trafic de stupéfiants, de possession de stupéfiants en vue d'en faire le trafic (3 chefs), de possession de biens criminellement obtenus et d'omission de se conformer à une condition d'une promesse.

Ce sont des informations du public, jumelées à une enquête de la police, qui ont mené à l'émission d'un mandat de perquisition. Ce mandat ciblait la possession et le trafic de drogue.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer