Les faits divers en bref

Délit de fuite à Bécancour: un automobiliste est recherché (Archives Le Nouvelliste)

Agrandir

Archives Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Délit de fuite à Bécancour: un automobiliste est recherché

La Sûreté du Québec est à la recherche du conducteur qui a fui les lieux d'une collision avec un cycliste mardi matin vers 5 h 30 devant le 9925, chemin des Merisiers à Bécancour.

Comme le relate le sergent Marc Tessier, la voiture, possiblement une Mazda 3 grise avec hayon arrière, aurait percuté le vélo et poursuivi sa route.

Le cycliste de 27 ans a été conduit au centre hospitalier pour soigner des blessures mineures. Le véhicule recherché porterait des dommages au rétroviseur et sur sa paroi latérale du côté passager.

Il est possible que le conducteur du véhicule impliqué ne se soit pas rendu compte qu'il y avait eu un impact, vu qu'il faisait noir et que le cycliste portait des vêtements foncés. Le véhicule aurait probablement frappé la poignée du vélo, qui s'est finalement retrouvé dans le fossé.

«Vu les circonstances, advenant le cas où le véhicule se serait immobilisé, il aurait pu être difficile pour le conducteur de repérer le vélo ou la victime, ou il aurait pu croire qu'il avait heurté un animal», formule comme hypothèse la SQ.

Toute information peut être transmise au 310-4141 ou *411.

Condamnée à payer 139 500 $ pour du tabac de contrebande

Johanne Charland, de Trois-Rivières, a été condamnée par la Cour du Québec à payer une amende de 139 500 $ pour des infractions liées à la contrebande de tabac.

Le 28 août 2014, des perquisitions menées par la Sécurité publique de Trois-Rivières dans son domicile et ses deux véhicules avaient permis la saisie de 10 676 cigarettes de contrebande.

La cour a ordonné la confiscation d'une somme de 2100 $ ainsi que la confiscation et la destruction du tabac saisi.

Amende salée pour l'absence d'un permis

Conditionnement Crossfit 3-Rivières ainsi que son président devront payer une amende salée à l'Office de protection du consommateur pour avoir exploité un studio de santé, sans être titulaire d'un permis.

L'entreprise et son président devront verser des amendes de 3264 $ et de 1048 $.

L'entreprise, située sur la rue Saint-Antoine à Trois-Rivières, a été déclarée coupable, en plus de son président, le 19 mai dernier, à trois chefs d'accusation portés en vertu de la Loi sur la protection du consommateur (LPC).

Les faits reprochés à l'entreprise de conditionnement Crossfit 3-Rivières consistent à avoir exploité un local de la rue Saint-Antoine, à Trois-Rivières, sans être titulaire du permis requis par la LPC, en plus d'avoir perçu le paiement de deux consommateurs en moins de deux versements sensiblement égaux, contrairement aux exigences de cette même loi.

Les faits se seraient produits entre janvier et avril 2013. Depuis ce temps, l'entreprise a régularisé sa situation en obtenant le permis requis.

Délit de fuite à Bécancour: un... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste) - image 4.0

Agrandir

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Incendie à Bécancour

Un incendie a ravagé un garage d'outillage à la ferme Lolisyli du secteur Sainte-Gertrude, à Bécancour. Le bâtiment de 625 pieds carrés ne contenait heureusement que de l'outillage et de l'équipement mécanique destiné à l'entretien.

Selon Ronald Sauvé, enquêteur en recherche des causes d'incendies à la Ville de Bécancour, le feu se serait déclaré accidentellement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer