Fuite de propane chez RONA l'Entrepôt

Une fuite de gaz a entraîné l'évacuation de... (Photo: Stéphane Lessard)

Agrandir

Une fuite de gaz a entraîné l'évacuation de plusieurs commerces et la fermeture d'une partie du boulevard des Récollets.

Photo: Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamy
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Une fuite de propane survenue jeudi à la quincaillerie RONA l'Entrepôt de Trois-Rivières a forcé l'évacuation du magasin, ainsi que des commerces avoisinants. Un périmètre érigé par la Sécurité publique de Trois-Rivières a également conduit à la fermeture du boulevard des Récollets à proximité de la quincaillerie.

Peu après 8 h, l'échappement du gaz a forcé les patrons de RONA à appliquer le protocole de sécurité. Le début de la journée a donc été plutôt brusque pour les employés de la grande surface. À peine entrés pour travailler, ils ont été contraints de quitter leur poste. «On m'a demandé de dire au micro que les employés et les clients devaient évacuer les lieux, sans se rendre à leur voiture», précise un caissier. Avant de quitter, les employés ont même coupé l'électricité par mesure de précaution.

Les pompiers sont rapidement intervenus pour sécuriser les lieux. Le danger provenait de la station de remplissage de propane, à l'extérieur du magasin. «En peu de temps, un gros nuage blanc s'est formé, et il y avait une forte odeur de gaz», témoigne un voltigeur. Ce nuage a d'ailleurs été aperçu par l'ensemble des employés au moment où ceux-ci sortaient du magasin. «L'incident a sans doute vidé toute la réserve de propane», ajoute le caissier.

Selon les autorités, la fuite aurait été causée par le bris d'un tuyau. «Au moment du remplissage d'une bonbonne, un boyau a fendu sous la pression. Pour des raisons de sécurité, nous avons fait évacuer le RONA, ainsi que les magasins Brick et L'Équipeur, qui sont adjacents. La direction du vent nous a aussi forcés à évacuer le CAA et le A&W, qui se trouvent au coin de la rue», a précisé Steve Véronneau, chef de division à la gestion et au développement organisationnel. Les pompiers craignaient également que le gaz s'agglomère autour des véhicules des employés. Cette vérification supplémentaire est venue retarder le retour à la normale.

Les employés ont finalement pu retourner à l'intérieur vers 10 h 30. Le magasin n'a cependant pas ouvert ses portes avant 11 h, le temps de remettre l'électricité en marche.

Pendant les opérations, le boulevard des Récollets a été fermé, et ce malgré l'affluence matinale de circulation. Au total, l'artère aura été paralysée pendant près d'une heure et demie

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer