La police de Calgary estime avoir retrouvé le corps de la fillette

Taliyah Leigh Marsman... (PHOTO LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Taliyah Leigh Marsman

PHOTO LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Calgary

La police de Calgary estime avoir retrouvé le corps de la fillette de cinq ans qui faisait l'objet d'une alerte Amber. La police a dit faire état de ce dénouement tragique avec une «profonde tristesse».

Un suspect était interrogé jeudi à propos de la disparition de Taliyah Leigh Marsman, et de la mort violente de sa mère, Sara Baillie. Les autorités avaient affirmé que l'homme comptait un lourd dossier criminel et qu'il ne collaborait pas.

Deux chefs d'accusation de meurtre prémédité seront déposés contre l'homme de 46 ans ayant été interpellé jeudi.

La police a affirmé que son identité ne serait pas révélée avant qu'il ne se présente devant un juge, mais a dit croire qu'il s'agissait d'une connaissance de la mère et de la fille.

Des équipes qui parcouraient une propriété près de Chestermere, en Alberta, ont trouvé le corps de la fillette. La cause de la mort n'a pas encore été déterminée.

L'alerte Amber, qui avait été déclenchée mardi, a été annulée.

L'homme semble correspondre à celui aperçu lundi avant-midi par des témoins en compagnie d'une jeune fille ressemblant à celle portée disparue, a indiqué le détective Don Coleman. Tous deux auraient été aperçus dans le même quartier où se trouve l'appartement de Sara Baillie et où son corps a été retrouvé, lundi soir.

L'individu avait été arrêté à Calgary mercredi pour subir un interrogatoire, a précisé, plus tôt jeudi, un porte-parole de la police, le détective Andy Nguyen.

«Vers 22 h 30, environ, nous avons mis en détention un homme qui pourrait avoir quelque chose à voir avec la disparition de Taliyah», a déclaré M. Nguyen.

Le détective Don Coleman avait indiqué que l'homme était connu de la mère de 34 ans décédée et du père de l'enfant. L'homme a un passé violent et est connu des autorités, a ajouté M. Coleman.

Entre 50 et 75 agents de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) cherchaient des indices sur les déplacements de Taliyah dans la banlieue de Chestermere, à l'est de Calgary.

Les enquêteurs ont également dévoilé que des caméras en circuit fermé avaient filmé Sara Baillie et sa fille dans un Dairy Queen vers l'heure du souper, dimanche. Mme Baillie semblait alors discuter avec un homme et un garçon.

La police soutient que le père de Taliyah, Colin Marsman, collabore à l'enquête. Ce dernier a d'ailleurs appelé quiconque détiendrait des éléments d'information «à faire la bonne chose».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer