Aucune accusation contre Françoise Hogue-Plante

photo : sylvain mayerfrancoise hogue-plante conseillere municipal louiseville...

Agrandir

photo : sylvain mayerfrancoise hogue-plante conseillere municipal louiseville

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Aucune accusation criminelle ne sera finalement portée contre la conseillère de Louiseville Françoise Hogue-Plante.

Son avocat, Me Michel Lebrun, a en effet confirmé, mardi, que la Direction des poursuites criminelles et pénales du Québec, après étude du dossier, avait annulé sa citation à comparaître pour des prétendues menaces. Il a également précisé que sa cliente ne ferait aucun commentaire.

Rappelons que Mme Hogue-Plante avait été arrêtée par la Sûreté du Québec le 18 mai dernier pour avoir supposément proféré des menaces à l'endroit d'André Lamy, un confrère du conseil municipal de Louiseville. On la soupçonnait de l'avoir menacé lors d'une séance de travail portant sur le prolongement de l'égout de l'avenue Royale. C'est le conseiller qui avait porté plainte. Une enquête avait ensuite été ouverte pour faire la lumière sur les allégations de M. Lamy. La dame avait par la suite été relâchée sous promesse de comparaître à une date ultérieure.

Or, la procureure de la Couronne, chargée de l'étude de ce dossier, a décidé, à la lumière des résultats de l'enquête policière, de ne porter aucune accusation criminelle contre la conseillère, qui est également la mère du député libéral de Maskinongé, Marc H. Plante.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer