Homicide involontaire: 13 ans de prison pour Kevin Bolduc Leboeuf

Kevin Bolduc-Leboeuf... (François Gervais)

Agrandir

Kevin Bolduc-Leboeuf

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Kevin Bolduc Leboeuf, 32 ans, de Trois-Rivières, devra purger un grand total de 13 ans de prison pour une série de crimes qu'il a commis au cours des dernières années, dont l'homicide involontaire de Michel Daigle sur la rue Sainte-Cécile à Trois-Rivières.

Le 10 octobre dernier, entre 6 h 30 et 9 h, le prévenu avait en effet infligé une solide raclée à la victime dans son appartement. Celle-ci était décédée le lendemain.

La preuve a révélé que Bolduc Leboeuf avait consommé de l'alcool la nuit précédente avec sa copine et des amis. Il venait alors de sortir d'une thérapie en lien avec une problématique de dépendance. Il était d'ailleurs sur le coup d'une ordonnance de probation.

Aux petites heures du matin, la situation avait dégénéré. Jaloux et convaincu que sa copine avait eu des amants, il avait voulu connaître leur nom. Il était alors devenu violent avec elle. Il l'avait aussi menacée de «passer» les hommes en question. Elle avait fini par lui avouer avoir eu une relation avec Michel Daigle.

Ce dernier demeurait non loin. Tôt le matin, Kevin Bolduc Leboeuf s'était pointé chez lui pour lui faire un mauvais parti. Il lui avait infligé un premier coup à travers un moustiquaire. Il s'était ensuite introduit dans le logement et l'avait frappé à une dizaine de reprises à la tête et au thorax.

À un certain moment, voyant que Michel Daigle était blessé et saignait beaucoup, Bolduc Leboeuf lui aurait même proposé d'appeler une ambulance mais celui-ci avait refusé. L'agresseur avait finalement quitté les lieux, laissant la victime debout et ensanglantée.

Michel Daigle avait été retrouvé quelques heures plus tard, agonisant dans son lit. Ce sont des amis, inquiets de ne pas avoir de ses nouvelles, qui avaient dû forcer la serrure pour entrer dans son logement puisque Michel Daigle avait pris soin de verrouiller les portes après le départ de Bolduc Leboeuf. La victime avait ensuite été conduite à l'hôpital pour y être opérée d'urgence. Elle était finalement décédée le lendemain des suites d'un traumatisme cérébral. Michel Daigle avait 24 ans.

Au départ, Kevin Bolduc Leboeuf avait été accusé de meurtre au second degré. Or, l'accusation a été réduite à celle d'homicide involontaire coupable. Il semble d'ailleurs qu'il aurait été difficile pour le ministère public de faire la preuve hors de tout doute raisonnable que Kevin Bolduc Leboeuf avait bel et bien l'intention de tuer Michel Daigle lorsqu'il a commencé à le tabasser.

Qui plus est, son avocat Me Matthieu Poliquin et le procureur de la Couronne, Me Julien Beauchamp Laliberté, ont pris part à une conférence de facilitation avec le juge Jacques Trudel pour faire évoluer ce dossier. Les résultats ont été concluants puisqu'il n'y a pas eu d'enquête préliminaire ou de procès. Les avocats ont même proposé une suggestion de sentence.

Notons que Bolduc Leboeuf avait plusieurs causes pendantes en matière de violence, drogue et bris de probation. Vendredi passé, il a donc enregistré des plaidoyers de culpabilité sur plusieurs événements survenus dans la région dont un braquage à domicile, des voies de fait armées, des possessions de stupéfiants, une entrave, des introductions par effraction, possession d'outils de cambriolage et des bris de probation entre autres. Il a alors écopé d'une sentence de deux ans de prison.

Puis, lundi, il a plaidé coupable au chef d'homicide involontaire, ce qui lui a valu huit ans consécutifs. Il a aussi admis avoir participé à un autre braquage à domicile à Longueuil en mars 2015. La sentence est de trois ans consécutifs.

Le grand total est donc 13 ans de prison moins la détention préventive de 13 mois et demi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer