Présumées tentatives d'enlèvement: le troisième cas est également non fondé

La présumée tentative d'enlèvement, survenue aux Galeries du... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

La présumée tentative d'enlèvement, survenue aux Galeries du Cap le 5 juin dernier, n'est finalement pas fondée, affirme le service de police de Trois-Rivières.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Le service de police de Trois-Rivières confirme après enquête que le troisième cas d'une présumée tentative d'enlèvement, celle qui serait survenue aux Galeries du Cap le 5 juin dernier, n'était finalement pas fondé.

Le porte-parole du corps policier, l'agent Michel Letarte, affirme que les enquêteurs ont visionné les bandes de vidéosurveillance du centre commercial et que rien n'indique que la dame suspectée dans cette histoire a tenté d'enlever un enfant devant l'animalerie.

«La dame a continué ses achats par la suite avec ce qui semble être sa famille avant de quitter le centre commercial normalement», précise l'agent Letarte qui invite la population à porter plainte à la police avant de diffuser des informations non vérifiées sur Facebook.

Rappelons que trois cas de présumées tentatives d'enlèvements avaient été diffusés sur Facebook au début du mois de juin, ce qui a entraîné beaucoup d'inquiétude auprès de la population.

Dans les trois cas, la police de Trois-Rivières a affirmé qu'ils n'étaient pas fondés.

Rien n'indique que la dame suspectée dans cette histoire a tenté d'enlever un enfant devant l'animalerie

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer