Deux mamans sous le choc

Le centre commercial Les Rivières... (Archives Le Nouvelliste)

Agrandir

Le centre commercial Les Rivières

Archives Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laurie Noreau
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Une possible tentative d'enlèvement a fait grand bruit sur les réseaux sociaux ce week-end. Une fillette aurait été abordée par une inconnue au centre Les Rivières. C'est la vigilance de l'adulte qui l'accompagnait qui a permis d'éviter le pire.

Samedi dernier en après-midi, le centre commercial était bondé. La fille de Kathy Dubé, âgée de deux ans, se promenait en compagnie de son grand-père qui la suivait de près. Une dame aurait alors pris la main de sa petite-fille comme si elle venait de retrouver l'enfant qu'elle cherchait.

Le grand-père aurait alors répliqué qu'il y avait certainement un malentendu puisqu'il s'agissait de sa propre petite-fille. «Elle a tenté de soulever ma fille, en disant: je l'ai trouvée», explique Kathy Dubé.

La dame aurait alors tenté de prendre la fillette, mais cette dernière se serait étendue par terre. «Elle a dit une fois de plus qu'elle vient de trouver la petite fille. Mon père lui redit qu'il s'agit de sa petite-fille et il part avec dans ses bras. La dame est partie de son côté sans s'expliquer ou s'excuser. La dame n'a jamais vraiment vu le visage de ma fille.»

La nouvelle a beaucoup fait jaser sur les réseaux sociaux. C'est après avoir publié un message sur sa page Facebook racontant les évènements et qui a été partagé près de 2000 fois qu'une autre mère se serait manifestée auprès de Kathy Dubé. Celle-ci aurait vécu le même évènement, mais cette fois, aux Galeries du Cap.

«La même chose s'est produite avec son enfant dimanche dernier aux Galeries du Cap. Même scénario, même description de la suspecte. La pauvre maman est sous le choc depuis les évènements. Ce n'est qu'après avoir vu mon témoignage qu'elle a compris qu'elle n'avait pas fabulé», écrit Mme Dubé sur sa page Facebook.

«Selon les policiers, hier [samedi] il y avait 80 % de chances que ça soit un malentendu, avec son témoignage ça vient de virer de bord», a-t-elle répliqué toujours via les réseaux sociaux.

À la Sécurité publique de Trois-Rivières, on confirme que deux plaintes pour tentative d'enlèvement ont été logées en fin de semaine. On ne penche toutefois pas vers une tentative d'enlèvement, mais plutôt vers une dame qui souffrirait d'un trouble mental.

Impossible d'en savoir plus pour l'instant puisque ces dossiers seront soumis à la Division des enquêtes. Les deux familles seront rencontrées à nouveau lundi par les enquêteurs afin d'obtenir plus de détails sur les évènements.

Au centre Les Rivières, il n'y avait pas de responsables des communications disponibles pour parler au Nouvelliste au moment de mettre sous presse.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer