Les faits divers en bref

L'usine Kruger de Trois-Rivières.... (Émilie O'Connor)

Agrandir

L'usine Kruger de Trois-Rivières.

Émilie O'Connor

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Incendie à Kruger Trois-Rivières

Les pompiers du service incendie de Trois-Rivières ont prêté main-forte mardi soir aux pompiers de l'usine Kruger Trois-Rivières, située sur le boulevard Gene-H.-Kruger, pour éteindre un incendie qui s'est déclaré dans la sécherie de la machine numéro 10.

Une accumulation de papier à cet endroit est à l'origine de ce feu. L'entreprise Kruger affirme que ce dernier a rapidement été maîtrisé.

La machine a toutefois dû être arrêtée toute la nuit afin de permettre son nettoyage et son inspection.

Celle-ci a cependant pu repartir normalement vers 7 h 30 mercredi matin. Kruger affirme que personne n'a été blessé à la suite de cet incendie.

Un homme arrêté après une collision à Yamachiche

Un homme de 50 ans de Yamachiche a été arrêté pour conduite avec les facultés affaiblies par l'alcool à la suite d'un accident survenu mardi soir. L'individu qui a des antécédents en semblable matière pourrait faire face à de nouvelles accusations.

Vers 22 h 25, l'homme circulait sur la route 138 à Yamachiche à bord d'une fourgonnette lorsqu'il est entré en collision avec la voiture d'une dame qui roulait dans la même direction. Selon des témoins rencontrés par la Sûreté du Québec, l'homme circulait à haute vitesse.

«La fourgonnette de l'homme est entrée en collision avec l'arrière de la voiture de la dame entraînant un capotage», explique la sergente Annie Thibodeau, porte-parole de la Sûreté du Québec.

L'homme a été transporté à l'hôpital par ambulance pour soigner ses blessures. Il a alors dû se soumettre à un prélèvement sanguin. Si les analyses confirment qu'il était sous l'influence d'alcool, il devrait faire face à la justice.

La dame impliquée malgré elle dans l'accident a aussi été transportée à l'hôpital par ambulance. Elle a subi des blessures mineures.

Des enquêteurs de la Sûreté du Québec ont analysé la scène de l'accident dans les heures qui ont suivi la collision.

Un poids lourd prend feu sur la route 155

Un véhicule poids lourd a pris feu mercredi alors qu'il circulait sur la route 155, à La Tuque.

L'incident est survenu au kilomètre 171 vers 11 h 30. La Sûreté du Québec affirme que le conducteur du poids lourd a réussi à immobiliser son véhicule sur l'accotement avant que le feu ne se répande dans l'habitacle.

Le tracteur du poids lourd est toutefois une perte totale.

Une voie de la route a dû être fermée à la circulation durant quelques heures. La circulation s'est alors faite en alternance.

Des fraudeurs se font passer pour l'Agence du revenu

Des fraudeurs se font actuellement passer pour des employés de l'Agence du revenu du Canada (ARC). Selon ce que Le Nouvelliste a appris, au moins deux personnes de la région ont été contactées par un certain Ryan Smith qui affirmait être de l'ARC.

Les deux personnes ciblées ont eu le bon réflexe, celui de ne pas collaborer avec l'homme. Lorsqu'on téléphone au numéro utilisé par cet individu, le 1-855-499-2267, un homme s'exprimant en anglais avec un fort accent étranger, se présente comme un agent de l'ARC. Lorsqu'on l'interpelle en français ou le questionne, il raccroche aussitôt la ligne.

Or, un véritable agent de l'ARC comprendrait qu'il doit référer le citoyen à un employé s'exprimant en français.

Du côté de l'ARC, on indique que ce type de fraude est fréquent. Les fraudeurs peuvent exiger d'importantes sommes d'argent aux citoyens ou voler des renseignements personnels. Les fraudes peuvent être perpétrées par téléphone ou courriel.

L'ARC rappelle aux contribuables que les avis de cotisation ou de remboursement sont uniquement acheminés par courrier. L'organisme fédéral invite de plus les citoyens à demeurer vigilants et de rappeler eux-mêmes au numéro officiel de l'ARC s'ils ont des doutes.

De plus, les cartes de crédit prépayées et les cartes iTunes ne sont pas des modes de paiement utilisés par l'ARC.

Des articles expliquent en détails les stratagèmes de fraudes touchant les contribuables sur le site Internet du Centre antifraude du Canada au www.antifraudcentre-centreantifraude.ca.

La SQ démantèle un réseau de production de cannabis

La Sûreté du Québec (SQ) a procédé mercredi au démantèlement d'un réseau de production de cannabis établi dans le Centre-du-Québec et en Montérégie.

Quelque 80 policiers ont participé à l'opération, qui a donné lieu à dix perquisitions dans des résidences et garages de Drummondville, Acton Vale, Saint-Pie-de-Guire et Saint-Eugène. Deux commerces situés à Acton Vale étaient aussi visés dans ce dossier.

Neuf suspects, soit huit hommes âgée de 23 à 64 ans et une femme de 32 ans, ont été appréhendés et d'autres arrestations pourraient avoir lieu.

Lors des perquisitions, les policiers ont saisi plus de 2700 plants à maturité et 6000 boutures, de même que de l'équipement de production.

Les suspects comparaîtront au palais de justice de Saint-Hyacinthe où ils pourraient faire face, entre autres, à des accusations de production de cannabis. Des accusations de possession de cannabis en vue d'en faire le trafic et de gangstérisme pourraient également s'ajouter, selon les évaluations des procureurs.

Avec La Presse Canadienne

Arrestations pour des vols dans des voitures

Trois jeunes adultes du Centre-du-Québec ont été arrêtés mercredi en lien avec des vols dans des véhicules.

Les hommes de 19 ans de Manseau et de 18 ans du secteur Sainte-Angèle à Bécancour ainsi qu'une femme de 18 ans du secteur Gentilly à Bécancour ont été interrogés par les enquêteurs de la Sûreté du Québec avant d'être relâchés sous promesse de comparaître.

En fin d'après-midi, les policiers ont procédé à des perquisitions dans des résidences en lien avec cette affaire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer